Les jeunes sensibilisés à la violence amoureuse

Les jeunes sensibilisés à la violence amoureuse
Le comité organisateur des couloirs est composé de Chantal Tanguay

La Table de concertation en violence conjugale de la région de l’amiante, en collaboration avec la Table de concertation Jeunesse Famille, souhaite sensibiliser les jeunes de 16 à 17 ans aux signes précurseurs de la violence amoureuse et à son cycle, les former à reconnaître les différents types de violence et leur donner des outils afin qu’ils puissent vivre des relations basées sur le respect.

Pour y parvenir, plus de 700 élèves de la Commission scolaire des Appalaches seront invités d’ici la fin du mois de septembre à parcourir le labyrinthe multimédia «Les couloirs de la violence amoureuse» à la Polyvalente de Thetford. Le circuit de 45 minutes sera également accessible au public le mardi 27 septembre entre 16 h et 20 h.

Cette expérience interactive permet aux participants d’entrer dans l’intimité d’un jeune couple. «Cela permet aux jeunes de prendre conscience qu’il y a des actes de violence qui ne peuvent être criminalisés, mais qui ont beaucoup d’effets dans les relations et qui souvent amènent au pire», a mentionné Chantal Tanguay, directrice de l’organisme La Gîtée.

En 2015, la Sûreté municipale de Thetford a ouvert 81 dossiers où des crimes ont été commis dans un contexte conjugal. On en déplore déjà 80 depuis le début de la présente année. Pour Mme Tanguay, la situation est très préoccupante.

«Je vous dirais que c’est la pointe de l’iceberg parce que la majorité des femmes que nous aidons vivent de la violence psychologique qui laisse des traces importantes, mais également des situations qui pourraient se retrouver en justice et ne les dénoncent pas. C’est préoccupant, toutefois, il y en a plus que ce qui est rapporté.»

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires