Lettre à Pauline Marois

Madame la Première Ministre,

Vous êtes sans doute consciente de l’importance d’un réseau routier performant pour assurer le développement dynamique des régions du Québec.

En Chaudière-Appalaches, le rétablissement du tronçon de la Route 112 rompu depuis bientôt 4 ans dans le secteur de Black Lake-Coleraine dans la région de Thetford Mines se fait de plus en plus pressant.

Les instances politiques et socio-économiques réclament de plus en plus fortement de votre gouvernement un décret ministériel qui enclenchera dès cette année les travaux de reconstruction de la Route 112, une route nationale reliant l’Estrie, la Chaudière-Appalaches et le Centre-du-Québec.

La fermeture de la Route 112 par le Ministère des Transports du Québec, suite à un effondrement, et la relance avortée de la mine de chrysotile à Black Lake ont causé des torts majeurs à la population, aux entreprises et à l’économie. Il est donc impératif, Madame la Première Ministre, que votre gouvernement agisse de toute urgence pour permettre à la région de Thetford de poursuivre sa contribution au progrès socio-économique du Québec.

Au nom des 18 chambres de commerce locales de Chaudière-Appalaches, nous vous remercions à l’avance de votre considération à l’égard de la population et des entrepreneurs de cette région et nous vous prions d’agréer, Madame la Première Ministre, l’expression de notre profond respect.

 

Pierre Laroche, présidentChambre de commerce régionale de Chaudière-Appalaches (CCRCA)

 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires