Luc Berthold a reçu une contribution d’un prête-nom

Luc Berthold a reçu une contribution d’un prête-nom

THETFORD. Un ancien dirigeant de la firme Roche ltée Groupe-conseil, André Côté, ayant plaidé coupable à 34 constats d’infraction en lien avec du financement illégal à l’aide de prête-noms, a contribué à la campagne de l’ex-maire de Thetford Mines, Luc Berthold.

La nouvelle a été rendue publique sur le site Web du Directeur général des élections (DGE), le mardi 2 décembre. La contribution remonte à la campagne électorale 2009 de celui qui a été maire de 2006 à 2013. En plus du Parti libéral du Québec et du Parti Québécois, le maire de Saguenay, Jean Tremblay, et le parti Équipe Labeaume de Québec sont aussi inclus comme bénéficiaires de ce financement par des prête-noms d’André Côté. Au total, ce dernier a versé plus de 42 000 $ d’amendes en lien avec les constats d’infraction déposés contre lui.

Rejoint par le COURRIER FRONTENAC, Luc Berthold a affirmé avoir été surpris lorsqu’il a appris la nouvelle en mai dernier par le biais d’un article de Radio-Canada. «Le DGE ne m’a jamais contacté à ce sujet et je ne sais pas de quel montant il est question. J’ai contacté le DGE aujourd’hui (2 décembre), mais je n’ai pas pu en savoir plus puisque je ne suis pas en cause.»

Il soutient avoir déjà rencontré M. Côté lors d’événements à Québec, mais il précise n’avoir jamais eu de demande ou d’échange quelconque de sa part. Il ne sait pas non plus sous quel nom a été faite la contribution. M. Berthold estime que le DGE a bien fait son travail et souhaite que les nouvelles mesures mises en place permettent de mettre fin à cette pratique.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires