Mandat de grève accepté par les employés de la SAQ

Par fdesjardins
Mandat de grève accepté par les employés de la SAQ
(Photo : Courrier Frontenac - Jean-Hugo Savard)

Lors d’un scrutin secret, les membres du Syndicat des employés de magasins et de bureaux de la Société des alcools du Québec (SEMB-SAQ) ont voté à 91 % pour un mandat de grève totalisant six jours.

Le résultat du vote a été annoncé le 25 juin, soit après une tournée de consultations sur trois semaines dans différentes municipalités. Affiliés à la CSN, les syndiqués attendent toujours la signature d’une nouvelle convention collective. L’ancien contrat est échu depuis le 31 mars 2017.

Le mandat de grève avait été demandé par le SEMB-SAQ pour faire débloquer les négociations. Les journées de grève seront utilisées au moment opportun, étalées ou prises d’un seul coup, en fonction de l’évolution des pourparlers.

Tous les établissements de la SAQ dans la province seront touchés simultanément en cas de grève.

Représentant du SEMB-SAQ pour Chaudière-Appalaches, David Gagnon rappelle que le litige porte principalement sur les horaires de travail, autant pour les employés à temps partiel que temps plein. Les questions financières n’ont pas encore été abordées en négociation.

«On est en blitz de négociation jusqu’au 27 juin. Dans les moyens de pression actuels, les employés ne portent plus leur uniforme et possèdent un macaron de la CSN. Certains employés ont apposé des autocollants sur les bâtiments de la SAQ», dit M. Gagnon.

Un dépliant expliquant les raisons du mandat de grève sera aussi distribué prochainement aux consommateurs dans les succursales. «Si la grève survient, on avisera la population», confirme David Gagnon.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires