Marc-Alexandre Brousseau enlève la mairie de Thetford

Marc-Alexandre Brousseau enlève la mairie de Thetford
Marc-Alexandre Brousseau pendant son premier discours en tant que maire de Thetford Mines.

(Mise à jour) Marc-Alexandre Brousseau est le nouveau maire de Thetford Mines. Il a récolté 6 091 voix sur un total exprimé de 12 598, pour un résultat de 48,4 %. Il signe ainsi une victoire convaincante face à ses trois adversaires.

En mi-soirée dimanche, Marc-Alexandre Brousseau menait de près de 2 000 voix sur son plus proche rival, Jean-Pierre Huot. Les candidats Louis-Philippe Champagne et Marc F. Vachon n’ont jamais été dans le coup lors du décompte.

M. Brousseau a terminé vainqueur avec une avance de 2 176 voix sur M. Huot. Celui-ci a amassé 3 915 bulletins de vote, alors que MM. Champagne et Vachon en ont récolté respectivement 1 396 et 1 196.

Le maire élu contenait bien sa joie lors de son entretien inaugural avec les médias en tant que premier magistrat de la Ville. Il sentait qu’il avait la victoire au bout des doigts dans le dernier droit de la campagne, mais il s’est quand même dit surpris d’avoir raflé les suffrages à ce point.

« Je n’avais aucune idée comment ça pouvait tourner, a-t-il partagé d’entrée de jeu. Il y avait quatre candidats avec un bon bagage. Mes résultats sont un peu plus forts que je pensais, mais je dois avouer que je le sentais quand même depuis deux semaines environ. Ça me semblait clair que je me dirigeais vers une victoire. Je suis content. Je pense que c’est ce dont on avait besoin. On a toujours les coudées un peu plus franches quand on a une majorité importante. »

Le jeune maire croit qu’il a pu tirer avantage de son bagage pour rafler les suffrages et remporter ses élections. « Ce que j’ai le plus entendu dans le milieu, c’est que mes expériences de travail et mes études ont fait en sorte que j’étais bien préparé pour occuper la fonction de maire », indique-t-il en ajoutant que le message positif qu’il a véhiculé au cours de la campagne et la proximité dont il a fait preuve avec les gens ont probablement aussi convaincu une bonne partie de l’électorat.

La priorité de M. Brousseau sera bien entendu l’élaboration de son premier budget municipal. « C’est une réponse plate, lance-t-il. Mais on doit s’assurer de livrer un budget qui tient compte de la capacité de payer des gens. On devra penser sur le long terme pour prendre des décisions. On aura des choix judicieux à faire. »

 

Bâtir sur des bases solides

Lors de son allocution dans la salle du conseil municipal après le dévoilement de tous les résultats électoraux, M. Brousseau a entre autres remercié l’administration précédente pour l’ensemble du travail réalisé.

« Le Thetford de 2013 est différent de celui de 2009 et de 2006. C’est sur une base améliorée que le nouveau conseil construira le Thetford de demain », a-t-il souligné en rappelant que la ville fait face à des défis impressionnants, par exemple forcer Québec à alléger les normes de santé et de sécurité en lien avec la présence d’amiante. Il s’agit d’ailleurs de l’un des enjeux qui lui tiennent le plus à cœur.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires