Maternelle à Stratford : tentative auprès du ministre de l’Éducation

Maternelle à Stratford : tentative auprès du ministre de l’Éducation
Plusieurs réclament une classe de maternelle à Stratford depuis sa disparition il y a six ans.

Des représentantes du Comité de mobilisation pour la scolarisation des élèves de Stratford ont réussi à rencontrer le ministre François Blais récemment lors de son passage au Cégep de Thetford-Mines. Elles ont tenté de convaincre le ministre d’utiliser son pouvoir discrétionnaire pour annuler la décision de ne pas autoriser une maternelle multiâges à l’école Dominique-Savio.

Depuis le mois de mai dernier, le Comité de mobilisation travaille à obtenir une classe de maternelle à l’École Dominique-Savio. Il y a maintenant six ans qu’il n’y en a plus. La lueur d’espoir que représentait la deuxième classe de maternelle 4 ans temps plein, nouvelle disposition mise en place par le ministère de l’Éducation, s’est éteinte le mercredi 19 août avec la réponse ministérielle. Seules les grosses commissions scolaires de la région de Montréal sont autorisées à avoir deux classes de maternelles 4 ans temps plein.

Ces maternelles sont un outil essentiel aux petites municipalités pour leur développement actuel et futur. C’est avec des écoles primaires offrant tous les niveaux que les communautés attirent de nouveaux arrivants et se développent. En effet, comment développer un sentiment d’appartenance à un milieu quand, dès la maternelle, les enfants sont déportés vers ailleurs? Plus tard, on déplore l’exode des jeunes et du même souffle, le manque de main-d’oeuvre qualifiée. On cherche alors des moyens pour les ramener.

Le Comité de mobilisation espère donc que le ministre Blais comprendra les enjeux politiques et sociaux liés à ce projet. 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires