Objectif de 60 000 $ pour le 14e Défi têtes rasées Leucan

Photo de Jean-Hugo Savard
Par Jean-Hugo Savard
Objectif de 60 000 $ pour le 14e Défi têtes rasées Leucan
Maxime Lachance-Bouchard (coprésident), Laurie Lagacé (porte-parole), Sébastien Lessard (membre du comité), Jean-François Faucher (coprésident) et Franciska Matteau (coiffeuse) (Photo : Courrier Frontenac - Jean-Hugo Savard)

L’organisme Leucan a procédé, le jeudi 24 février, au lancement de la 14e édition locale du Défi têtes rasées qui se tiendra au Mont Adstock le dimanche 12 juin prochain. L’objectif a été fixé à 60 000 $ et plus.

Au fil des ans, les participants et donateurs auront amassé plus de 633 000 $ pour soutenir les enfants atteints de cancer et leur famille. Pour l’édition 2022, la campagne est présidée par Maxime Lachance-Bouchard, conseiller en gestion de patrimoine chez Desjardins, et Jean-François Faucher, directeur logistique à la Boulangerie St-Méthode.

M. Lachance-Bouchard a profité de l’occasion pour rappeler l’importance de soutenir Leucan dans sa mission. « J’ai la chance d’être parrain d’un petit garçon de six ans et d’une petite fille de cinq ans en parfaite santé. Malheureusement, ce ne sont pas tous les enfants qui ont cette chance. Je vous invite à vous joindre à la cause en mettant votre tête à prix ou en faisant un don à un membre de notre équipe. »

Pour M. Faucher, il s’agit d’un honneur d’être coprésident de la présente campagne. « Étant papa de deux jeunes filles, je suis très interpellé par la mission de Leucan qui vient en aide aux enfants et à leur famille dans toutes les étapes de la maladie. Les problèmes de santé n’avertissent pas à l’avance. C’est donc avec gratitude et le sens des responsabilités que j’entreprends mon rôle pour faire valoir l’importance de l’organisme dans la région. »

La jeune porte-parole de la campagne, Laurie Lagacé, était présente pour l’occasion. Âgée de 17 ans, cette dernière est en rémission d’un lymphome hodgkinien. « Ça me tient à cœur de pouvoir contribuer. C’est une grosse étape, surtout pour les adolescents. Il y a la perte de cheveux et de poids, puis c’est beaucoup l’estime de soi qui est manquant. En m’investissant, je souhaite leur faire comprendre que c’est juste une passe et que ça va bien aller. Il faut y aller une journée à la fois. Leucan est là pour nous à chaque moment, tant à l’hôpital qu’à la maison. Il y a toujours quelqu’un pour nous aider. C’est une belle grande famille », a-t-elle exprimé.

Enfin, le coup d’envoi ne pouvait pas se faire sans le traditionnel passage sous le rasoir. Sébastien Lessard du Cégep de Thetford Mines s’est prêté une fois de plus au jeu. Les coprésidents d’honneur, les coprésidents sortants et la jeune porte-parole Leucan s’y sont d’ailleurs donnés à cœur joie.

L’an dernier, l’événement a permis d’amasser 33 828 $ et de raser une trentaine de têtes.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires