Opération de sensibilisation au « corridor de sécurité »

Communiqué

Opération de sensibilisation au « corridor de sécurité »
(Photo : (Photo gracieuseté))

Le 1er décembre 2021 marquera le 10e anniversaire du décès de l’agent Vincent Roy qui était patrouilleur au Service de police de la Ville de Bromont. Celui-ci a perdu la vie lors d’une interception de routine pour une infraction au Code de sécurité routière. 

Pour les organisations policières, comme pour les divers intervenants sur les chemins publics, cet événement est tout aussi malheureux que significatif parce qu’il aura grandement contribué à l’adoption, en août 2012, de la Loi sur le corridor de sécurité.

ACTIVITÉ DE SENSIBILISATION

C’est pourquoi les agents du Service de police de Thetford Mines (SPTM) mettront en œuvre une opération de sensibilisation au corridor de sécurité sur le territoire thetfordois, de 9 h à 10 h, le mercredi 1er décembre. Le SPTM se joint à plusieurs autres services de police du Québec afin de garder en mémoire l’accident qui a coûté la vie d’un collègue et pour rappeler aux conducteurs l’importance du respect du corridor de sécurité. 

POURQUOI UN CORRIDOR DE SÉCURITÉ?

Ce corridor permet d’assurer la sécurité des premiers répondants lorsqu’ils travaillent aux abords de la route tels que : policiers, pompiers, ambulanciers, contrôleurs routiers, opérateurs de dépanneuse, employés de la voirie, agents de protection de la faune, surveillants avec un véhicule équipé d’une flèche jaune, ainsi que toute autre personne qui se trouve au même endroit (ex. : les occupants d’un véhicule en panne).

Les conducteurs de véhicules qui ne respecteraient pas ce corridor de sécurité s’exposent à une amende minimale de 200 $, en plus des frais, assortie de quatre points d’inaptitude.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires