Ouverture d’une clinique multidisciplinaire à Disraeli

Photo de Jean-Hugo Savard
Par Jean-Hugo Savard
Ouverture d’une clinique multidisciplinaire à Disraeli
Les gestionnaires et propriétaires Dave Morin et Linda McKaig en compagnie des quatre médecins, soit Dre Élodie Morin, Dre Laurence Brousseau, Dre Émilie Dion Buteau et Dre Cynthia Provost.  (Photo : Courrier Frontenac - Jean-Hugo Savard)

La nouvelle Clinique multidisciplinaire du secteur sud des Appalaches a accueilli ses tout premiers patients, le mardi 11 octobre. Située au 1250-1278, avenue Champlain, à Disraeli, elle regroupe les services de la Clinique de médecine familiale Champlain, AudiSon et Ergo Physio des Appalaches.

Ce projet, réalisé sous la direction de l’homme d’affaires Dave Morin, permettra de répondre à un besoin bien présent dans cette partie du territoire. « Nous avions hâte. Ça fait deux ans que je suis sur ce dossier, mais on se souviendra que Dre Suzanne Dion avait travaillé sur celui-ci il y a sept ans. Malheureusement, il n’avait pas vu le jour. Aujourd’hui, nous sommes très satisfaits et je pense que la communauté est contente elle aussi », a-t-il mentionné.

Selon lui, la région compte environ 6000 patients orphelins. « Seulement à Disraeli, lors du décès de Dre Dion il y a bientôt deux ans, 2500 patients s’étaient retrouvés sans médecin du jour au lendemain. Quelques centaines d’entre eux ont été redirigés vers Thetford Mines, mais maintenant, nous serons en mesure de desservir notre population. »

La clinique regroupe à ce jour quatre jeunes médecins, soit Dre Élodie Morin, Dre Laurence Brousseau, Dre Émilie Dion Buteau et Dre Cynthia Provost. « Elles ont toutes en bas de 30 ans. C’est une très jeune équipe super dynamique. Elles commencent leur carrière et elles sont contentes de venir s’installer dans la région. Nous pensons que d’ici deux ans nous aurons six médecins à la clinique », a dit M. Morin.

Précisons que ce projet se veut régional puisque les municipalités du secteur sud de la MRC des Appalaches ont accepté d’y collaborer financièrement, soit Beaulac-Garthby, la Ville de Disraeli, la Paroisse de Disraeli, Saint-Joseph-de-Coleraine, Saint-Fortunat, Saint-Jacques-le-Majeur-de-Wolfestown, Saint-Julien et Sainte-Praxède.

« Mettre en place une clinique médicale c’est difficile parce que les médecins doivent payer un montant d’argent pour y pratiquer, mais celui-ci doit être compétitif. Souvent, les cliniques se trouvent dans un édifice qui abrite une pharmacie permettant ainsi de débourser une partie des coûts du loyer. Ici, le cœur de la bâtisse, c’est la clinique. Pour que ce projet soit rentable, ça prend six médecins et environ 6000 patients. Dans le cadre de notre plan d’action sur cinq ans, nous avons demandé aux municipalités si elles étaient prêtes à assumer le déficit des premières années et cela a été accordé par voie de résolution. Si elle devient rentable dans deux ou trois ans, nous n’aurons plus besoin de leur argent », a expliqué M. Morin.

Une première recrue

La première recrue à titre de médecin est arrivée en janvier dernier. Dre Élodie Morin commençait alors sa pratique à la Clinique médicale Kingsville à Thetford Mines. « Ce beau projet a débuté pour moi en 2020 alors que Dave et sa conjointe Linda, soit mon parrain et ma marraine, m’ont parlé du besoin de médecins à Disraeli. Comme mes deux parents et mes grands-parents sont natifs de la région, j’ai pris le temps de bien réfléchir à cette opportunité. »

Son intérêt devenait de plus en plus grandissant, mais il y avait plusieurs éléments à attacher au préalable. « Il était important pour nous d’être entourés des meilleures personnes et organisations dans la région. Nous avons donc été mis en contact avec Dr Jean-Simon Lacasse et Dr Louis Maheux de la Clinique médicale Kingsville. Dès le départ, leur aide m’a été très précieuse. Rapidement, ils ont accepté d’appuyer le projet de la nouvelle clinique à Disraeli et, d’ailleurs, nous sommes maintenant une installation satellite de ce groupe de médecine familiale qui apportera beaucoup d’avantages aux futurs patients de notre clinique », a-t-elle renchéri.

Une fois ce lien établi, Dave Morin et Linda McKaig ont accepté de mettre leur retraite sur pause pour devenir les gestionnaires, mais également les propriétaires de la clinique afin de limiter l’investissement monétaire et de temps des médecins en début de pratique.

Notons qu’une infirmière auxiliaire devrait se joindre à l’équipe au cours des prochains mois. Les personnes qui n’ont pas de médecin de famille doivent s’inscrire au guichet d’accès. Elles doivent obligatoirement demeurer en Chaudière-Appalaches. Les citoyens provenant de l’une des huit municipalités du secteur sud de la MRC seront priorisés.

Une offre bonifiée

 

Étant installé depuis 2017 dans les locaux de Dre Suzanne Dion, le centre auditif AudiSon a choisi de demeurer à Disraeli après son départ soudain qui a causé tout un choc. « Nous aurions pu choisir de rapatrier nos patients vers notre clinique de Thetford, mais tout comme Dave et Dre Morin, nous ne voulions pas renoncer à offrir à nos patients de Disraeli et des municipalités avoisinantes un service de qualité et surtout de proximité », a souligné Amélie Smith, audioprothésiste-propriétaire.

Pour Sarah Bernard, ergothérapeute chez Ergo Physio des Appalaches, il s’agit d’un privilège de faire partie de ce projet. Cette clinique œuvre dans le domaine de la réadaptation depuis déjà sept ans à Thetford Mines et cinq ans à Lac-Mégantic. « Notre objectif est de mettre en place les ressources nécessaires et de s’affilier avec celles déjà existantes afin d’offrir notre service dans la région de Disraeli. »

Un moment charnière

De son côté, le maire de la Ville de Disraeli, Charles Audet, s’est dit fier de l’ouverture de la nouvelle clinique multidisciplinaire. Il considère qu’il s’agit d’un moment clé, non seulement pour sa municipalité, mais pour l’ensemble du secteur sud. « Nous démontrons notre volonté de garder nos services chez nous et à ce niveau, l’ensemble de ce projet est un exemple à suivre pour nous tous et, évidemment, pour ceux qui vont nous succéder. Son impact est important pour les citoyens d’ici, mais aussi pour notre fierté régionale. »

Il a d’ailleurs eu une pensée pour Dre Dion qui a été à l’origine de l’arrivée de nouveaux médecins. « À l’époque, après avoir discuté avec Jacques Lessard qui était maire à ce moment-là, et ayant un projet embryonnaire, elle a su nous sensibiliser sur l’importance de trouver des médecins à Disraeli. Qui sait? Peut-être nous regarde-t-elle en ce moment avec un petit sourire de satisfaction. »

Notons enfin que ce projet aura nécessité un investissement total dépassant les 2 millions $. Il comprend d’ailleurs l’achat du bâtiment qui abrite également le restaurant Subway et un logement 5 ½ qui accueillera son premier locataire en novembre. Quatre espaces de stationnement seront disponibles à l’arrière pour favoriser le covoiturage et une borne de recharge pour véhicules électriques sera installée à l’avant.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
4 Commentaires
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Christine Côté
Christine Côté
1 mois

J’aimerais savoir comment s’inscrire merci et félicitations à tous

Céline Paradis
Céline Paradis
1 mois

Si je comprends bien si nous demeurons à Thetford Mines puis pas de médecin famille pas de chance avec cette clinique.

Francine Côté

bonjour je voudrais m’inscrire pour avoir unmédecin de famille