Paul Vachon nouveau préfet de la MRC des Appalaches

Paul Vachon nouveau préfet de la MRC des Appalaches
Paul Vachon

(Mise à jour) C’est le maire de Kinnear’s Mills, Paul Vachon, qui a été élu préfet de la MRC par ses 18 pairs, ce mercredi, lors de la première réunion du conseil des maires nouvellement formé.

Paul Vachon, qui vient d’obtenir un deuxième mandat à la mairie de Kinnear’s Mills, a remporté ses élections à la préfecture contre le seul autre aspirant, le maire d’East Broughton, Kaven Mathieu, lui aussi réélu chez lui le 3 novembre dernier.

« Je me suis présenté comme préfet parce que l’équipe que j’ai connue il y a quatre ans est encore sensiblement la même. Ce sont des gens dynamiques avec qui j’ai envie de travailler. Je suis fier de ce que nous avons accompli. Et je suis capable de travailler avec des gens qui n’ont pas les mêmes idées que moi », a entre autres souligné M. Vachon pour mousser sa candidature avant la tenue du scrutin.

Malgré certaines informations qui ont circulé dernièrement, le préfet sortant et maire de Saint-Jean-de-Brébeuf, Ghislain Hamel, a choisi de ne pas solliciter un troisième mandat de deux ans sur la scène régionale, malgré plusieurs appuis.

« J’ai le sentiment du devoir accompli. J’ai fait mon possible. À mon arrivée à la présidence de cette assemblée, la MRC était sur le point d’être mise sous tutelle. Alors on a donné un coup de barre, j’ai travaillé en collégialité avec les membres du C.A. et j’ai travaillé fort auprès du dg pour qu’il arrête de faire de projets et remette les pendules à l’heure. Il a finalement quitté et c’est Marie-Ève Mercier qui l’a remplacé », a-t-il évoqué précédemment en ouverture de séance.

Les résultats du vote ne pouvant être dévoilés, on peut toutefois rappeler que le maire de Thetford Mines, présentement Marc-Alexandre Brousseau, est beaucoup plus influent au conseil des maires puisqu’il détient huit votes comparativement à ses homologues qui n’en ont qu’un.

Avec ses quelque 2 700 résidents, Adstock serait vraisemblablement la prochaine municipalité à obtenir un deuxième vote en dépassant le cap des 3 000 (devant Disraeli avec environ 2 500 résidents et East Broughton avec environ 2 250).

Ghislain Hamel a tout de même été élu préfet suppléant. Kaven Mathieu et Denis Fortier de Saint-Fortunat étaient les autres candidats en lice pour ce poste.

Cette première séance a également été le moment de choisir la composition du conseil d’administration de la MRC, toujours au vote secret, ainsi que les membres des différents comités. Le préfet, son suppléant et le maire de Thetford Mines sont automatiquement d’office au C.A. André Gosselin (Paroisse de Disraeli), Serge Laliberté (Saint-Julien), Guy Roy (Sacré-Cœur-de-Jésus) et Daniel Talbot (Sainte-Praxède) complètent le groupe de sept administrateurs.

 

Nouveau conseil, mêmes défis

La table du conseil des maires a aussi accueilli quelques nouveaux visages. De plus, la proportion de femmes a augmenté quelque peu, passant de deux à trois sur une possibilité de 19 sièges. Isabelle Gosselin (Beaulac-Garthby), Jessika Lacombe (Saint-Adrien-D’Irlande) et France Laroche (Saint-Pierre-de-Broughton) sont les représentantes.

La MRC des Appalaches fait bien entendu face aux mêmes défis que lors du dernier mandat. Premièrement, la Table interministérielle devra proposer des actions concrètes pour la diversification économique, alors que certains élus sont impatients de voir de premiers véritables développements.

Deuxièmement, l’attraction de nouvelles familles et le développement domiciliaire devront figurer parmi les priorités des élus dans le but d’atteindre l’objectif démographique 30/50, qui vise à faire passer la population de Thetford Mines à 30 000 résidents et celle de la MRC à 50 000.

 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires