Pénurie personnel : le CSS des Appalaches s’en tire mieux

Photo de Jean-Hugo Savard
Par Jean-Hugo Savard
Pénurie personnel : le CSS des Appalaches s’en tire mieux
Le directeur général du CSS des Appalaches, Jean Roberge (Photo : Gracieuseté)

ÉDUCATION.  Le Centre de services scolaire (CSS) des Appalaches affirme avoir été en mesure d’observer une excellente rétention de son personnel, mais aussi de recruter de nouveaux employés pour la rentrée d’automne.

Alors que 56 postes étaient toujours à combler en date du 23 août dernier, dont 18 enseignants au primaire et au secondaire, l’organisation scolaire soutient qu’il n’y en restait que trois à pourvoir au secondaire en date du 31 août, tandis que l’ensemble des postes ont été attribués au primaire, de même qu’en formation professionnelle et aux adultes.

D’après le CSS des Appalaches, la situation est semblable ailleurs où il ne restait que trois postes à temps partiel de technicienne en éducation spécialisée à combler et quatre à temps partiel comme éducatrice en service de garde.

Le directeur général, Jean Roberge, s’est dit très heureux d’un tel bilan. « Ces résultats tendent non seulement à démontrer que notre personnel semble apprécier notre organisation puisqu’il y demeure, mais il traduit également tous les efforts qui ont été effectués par les membres du Service des ressources humaines et des directions d’établissement qui ont su répondre au défi de la pénurie de main-d’œuvre. Malgré tout, nous devons admettre que nous demeurons dans une situation précaire et de vulnérabilité. »

M. Roberge a aussi eu de bons mots à l’endroit du personnel. « Sans l’ensemble des employés, nous ne pourrions accomplir notre mission de veiller à la réussite de nos élèves. Je remercie donc tout le personnel pour la confiance qu’il nous témoigne en continuant à œuvrer si fidèlement et si fièrement au sein de notre organisation pour, justement, assurer le succès et la sécurité de nos élèves. »

À lire : Une rentrée marquée par une hausse de la clientèle et un manque de personnel

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
1 Commentaire
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
trackback

[…] À lire : Pénurie personnel : le CSS des Appalaches s’en tire mieux […]