La péquiste Louise Marchand heureuse pour son chef

La péquiste Louise Marchand heureuse pour son chef
Louise Marchand estime qu'elle a mené une bonne campagne. (Photo : Courrier Frontenac - Jean-Hugo Savard)

Louise Marchand, candidate du Parti québécois (PQ), est fière de la campagne qu’elle a menée dans Lotbinière-Frontenac. Elle est aussi heureuse de voir son chef Paul St-Pierre Plamondon entrer à l’Assemblée nationale.

« Dans ma circonscription, les sondages au début me plaçaient à 4 % et nous avons doublé ce nombre [8,8 %]. J’ai quand même fait une bonne campagne et mon chef en a fait une excellente qui s’est traduite par son élection. Il pourra se faire entendre davantage sur les enjeux de la société québécoise lors des quatre prochaines années. Sa présence élèvera le débat à l’Assemblée nationale », a commenté Mme Marchand au lendemain des élections. 

Comme plusieurs observateurs et politiciens, cette dernière remet en question le mode de scrutin qui a fait en sorte que son parti ne se retrouve qu’avec trois députés élus, alors qu’il a récolté au total un peu plus de votes que le Parti libéral qui lui a 21 députés.

Mme Marchand effectuera avec son équipe un post mortem de la campagne afin d’analyser les résultats. Elle a aussi indiqué qu’elle continuera de s’impliquer pour le PQ. « Notre circonscription a des valeurs plus conservatrices, donc c’était plus difficile pour notre parti, mais nous allons continuer à travailler pour présenter notre vision. »

Finalement, elle tenait à féliciter les autres candidats pour leur excellente campagne, soulignant au passage le respect qu’il y a eu lors de leurs échanges, notamment durant les débats.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires