Trois partis politiques répondent aux aînés

Communiqué

Trois partis politiques répondent aux aînés

Au printemps dernier, la Table de concertation des aînés de Chaudière-Appalaches (TCA-CA) interpellait les différents partis politiques sur des questions élaborées à partir des avis publiés en mars et avril et jugées de la plus haute importance pour l’amélioration de la qualité de vie des personnes aînées. 

Pour l’organisation, le temps était venu d’apporter des réponses, mais aussi des engagements fermes en cette période électorale qui s’annonçait au Québec. 

Curieusement, seuls trois partis sur les cinq interrogés ont répondu au questionnaire, malgré l’échéance prolongée au 20 août. Le Parti québécois (14 juillet), le Parti libéral du Québec (12 août) et Québec solidaire (19 août). « Pour la Coalition avenir Québec, c’est un courriel signé Mathieu Théoret Crawford, conseiller à la CAQ et daté du 22 août, qui promettait des réponses au plus tard… le 2 septembre. Quant au Parti conservateur du Québec, c’est le silence radio. Il nous faudra donc tenter de trouver les réponses en consultant leur programme », a déploré Maurice Grégoire, conseiller à la TCA-CA.

Les réponses reçues sont toutefois consistantes et collent aux questions soumises. L’organisation constate que si, pour l’ensemble des propositions, il y a plusieurs similitudes, il existe aussi quelques divergences d’ordre plutôt idéologique. 

Ainsi, à la deuxième question portant sur la pauvreté chez les personnes aînées, le Parti québécois suggère la création d’une allocation de 1000 $ pour les 65 ans et plus ayant un revenu annuel inférieur à 35 000 $, alors que Québec solidaire mise plutôt sur l’implantation d’un nouveau modèle de résidences de soins 100 % publiques qui seraient gérées par la communauté et, enfin, le Parti libéral baissera les impôts de la classe moyenne de 1,5 % pour les deux premiers paliers d’imposition, ce qui représenterait jusqu’à 1125 $ par personne. 

La question des soins à domicile devient de plus en plus prioritaire dans les milieux concernés. Dans ce cas-ci, les trois partis politiques parlent argent. Au Parti libéral, cela passe par une allocation calculée en fonction du revenu qui serait versé aux personnes de 70 ans et plus et qui pourrait atteindre jusqu’à 2000 $. Le Parti québécois, quant à lui, propose un investissement massif de 2,7 milliards $ de plus par année qui seraient alloués aux soins à domicile d’ici cinq ans. Finalement, Québec solidaire y va d’un 750 millions $ et propose d’augmenter à 60 %, d’ici dix ans, la part des soins longue durée aux personnes aînées réalisées à domicile. 

Invitée à commenter les motivations qui ont conduit ses membres à entreprendre une telle démarche, la présidente de la Table, Nicole Champagne, insiste pour dire que les personnes aînées, qui représentent une large fraction de la population, sont en droit de s’assurer que celles et ceux qui composeront le prochain gouvernement puissent avoir la volonté de résoudre les divers problèmes auxquels elles sont confrontées. « Il leur appartient maintenant de donner suite à ce qui a été proposé ou pas en se rendant aux urnes pour les élections du 3 octobre prochain. »

La TCA-CA invite donc la population à juger d’elle-même l’ensemble des réponses en se rendant au https://tabledesainesca.com/ où se trouve l’intégralité des propositions et une version synthèse comparative.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
3 Commentaires
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
alain dubuc
2 mois

Première des choses a faire est d arrêter de garder des maudits impôts sur le régime des rentes et sur la pension qui sont déjà des régimes de pauvreté et quand les politiciens en parlent toujours du montant brut et on a déjà payé de l impôt dessus et les ainés pourront demeurés plus longtemps chez eux .On devrait peut-être barrés des routes comme d autres vu que ca marche .On a besoin des plus jeunes pour nous aider a avoir cela parce qu’ un jour ce sera leur tour et il sera trop tard pour eux aussi c est maintenant qu’ il faut agir

houda
houda
2 mois
Répondre à  alain dubuc

lorsque t,arrives a la retraite sans argent a l,avance avec 1680$ par mois il t,en reste plus apres avoir mangé et le gouvernement qui vas aider les ainés auras mon vote

houda
houda
2 mois

nos gouvernement ne pensent pas a ceux qui on batit le québec apres il se demande pourquoi il ne vont pas voté