Possible réouverture de Shermag en août

Possible réouverture de Shermag en août
Usine Shermag de Disraeli

DISRAELI. Le Groupe Bermex prépare la relance de l’usine de meubles Shermag de Disraeli pour la deuxième semaine du mois d’août.

En effet, un groupe de travailleurs s’affaire depuis déjà quelques mois au redémarrage de l’usine qui a mis fin à ses activités en 2007. L’endroit servira de lieu de formation pour les travailleurs qui concentreront leurs énergies à la restauration et à la finition des produits.

La compagnie avait annoncé la reprise des activités de Shermag en décembre 2012, mais a été obligée de mettre le projet en attente en raison de la situation économique difficile aux États-Unis.

« Nous prévoyons une reprise du marché dans les prochains mois et nous pensons que c’est le temps d’aller de l’avant », a mentionné Chantale Charbonneau, directrice aux ressources humaines chez Bermex, lors d’un entretien avec le COURRIER FRONTENAC.

Séance d’information

Pour que l’usine puisse reprendre du service, la compagnie est à la recherche d’un premier groupe de 20 travailleurs. Une séance d’information est d’ailleurs prévue à l’hôtel de ville de Disraeli, le 26 juin, à 10h.

Au terme de cette rencontre, le processus d’embauche se mettra en branle seulement si le nombre minimum de candidatures est atteint.

Vision à long terme

Les dirigeants du Groupe Bermex souhaitent que l’usine de Disraeli puisse un jour fabriquer à nouveau des meubles pour le marché québécois et américain.

« Shermag avait une très bonne réputation et c’était un fleuron québécois du meuble. Je suis confiante que le projet va se réaliser et mon équipe aussi », a ajouté celle qui travaille dans ce dossier depuis maintenant quatre ans.

Le maire réagit

Le maire de la Ville de Disraeli, Jacques Lessard, a fait savoir qu’il s’agit d’une excellente nouvelle pour sa municipalité, mais également pour l’ensemble du secteur sud de la MRC des Appalaches.

« Ça fait assez longtemps que les gens attendent la réouverture de l’usine. Je suis très enthousiaste puisque c’est une annonce majeure pour la région », a-t-il déclaré.

Rappelons que Shermag a fermé ses portes après avoir connu des difficultés financières en raison de la vigueur du dollar canadien qui avait rendu ses meubles plus dispendieux aux États-Unis, soit son principal marché.

La croissance des revenus de Shermag avait également diminué en partie à cause de la crise du marché américain du logement.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires