Un premier salon de l’emploi organisé au CFP Le Tremplin

Photo de Jean-Hugo Savard
Par Jean-Hugo Savard
Un premier salon de l’emploi organisé au CFP Le Tremplin
Le directeur général de la CSA, Jean Roberge, la présidente du conseil d'établissement, Jennifer Poiré, et le directeur du CFP Le Tremplin, Claude Lavoie (Photo : Courrier Frontenac - Jean-Hugo Savard)

Le Centre de formation professionnelle Le Tremplin de Thetford Mines tiendra une journée portes ouvertes, ainsi qu’un premier salon de l’emploi, le mardi 13 février entre 16 h et 20 h.

Ces deux événements regroupés visent à faire connaître les différents programmes de formation offerts par l’établissement et de permettre aux élèves, aux parents et aux personnes à la recherche d’un travail de rencontrer des employeurs.

«Nous faisons une journée portes ouvertes tous les deux ans. Certains employeurs viennent sur place, alors nous nous sommes dit qu’il serait bien d’en inviter davantage afin qu’ils puissent établir des liens avec les professions offertes et nos formations. Ça permet aussi d’offrir à l’ensemble de la population des perspectives d’emploi», a mentionné le directeur Claude Lavoie.

Les gens auront l’occasion de découvrir 19 programmes, dont quatre exclusivités régionales. Ils ont été mis à niveau selon les nouvelles réalités comme ceux en secrétariat ou en esthétique entre autres, sans compter les huit programmes en carrière-études offerts par Le Tremplin.

Actuellement, 25 employeurs ont confirmé leur présence. «Nous en avons de la région, mais également de Saint-Georges et de Lévis. La rareté de main-d’œuvre est tellement grande que même des entreprises de Cap-Saint-Ignace viennent nous voir. Nous avons aussi deux groupes qui vont se rendre à Trois-Rivières pour visiter des entreprises. Ce sont les employeurs qui fournissent le transport pour que nos élèves puissent aller les rencontrer», a ajouté le directeur.

Dans le but de promouvoir la formation professionnelle, des bourses totalisant un montant de plus de 25 000 $ seront offertes dans le cadre de la promotion des programmes de formation menant aux professions priorisées par la Commission des partenaires du marché du travail. Elles seront remises le 15 février à 15 élèves méritants rattachés à différents programmes spécifiques en pénurie de main-d’œuvre. D’autres bourses d’une valeur de plus de 27 000 $ seront également décernées lors de la prochaine année scolaire.

Enfin, la Commission scolaire des Appalaches (CSA) a profité de l’occasion pour annoncer un investissement de 50 000 $ dans les programmes coiffure et esthétique. Ce montant permettra de procéder au réaménagement des locaux afin d’améliorer leur fonctionnalité.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires