Projet de règlement pour mieux encadrer les poulaillers urbains

Photo de Jean-Hugo Savard
Par Jean-Hugo Savard
Projet de règlement pour mieux encadrer les poulaillers urbains
Un maximum de trois poules pondeuses sera autorisé. (Photo : Gracieuseté)

Le conseil municipal de Thetford Mines devrait adopter prochainement un projet de règlement visant à mieux encadrer les poulaillers en milieu urbain.

Il prévoit l’obligation de détenir un permis pour aménager ce type d’installation sur son terrain. Un maximum de trois poules pondeuses sera autorisé, tandis que les coqs seront interdits. Certaines distances devront être respectées. La réglementation permettra également d’aménager un poulailler sur l’ensemble du territoire urbain, alors que ce n’est pas le cas actuellement.

« Nous sommes confrontés à cette réalité. Beaucoup de gens ont des poulaillers, mais ne détiennent pas de permis et leurs installations ne correspondent pas nécessairement aux règles mises en place lors du projet pilote que nous avons mené il y a quelques années », a mentionné au Courrier Frontenac le maire Marc-Alexandre Brousseau.

L’absence de plaintes à ce sujet a d’ailleurs aidé le conseil municipal à permettre les poulaillers partout. « Nous ne savons pas si cette mode va durer longtemps, mais nous souhaitons régulariser cela en demandant aux citoyens de se conformer aux règles et à obtenir leur permis auprès de la Ville », a-t-il ajouté.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
2 Commentaires
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Renaud
Renaud
9 mois

Oui pour une règlementation par contre, le droit acquis devrait s’appliquer concernant le permis. Seul les nouvelles demandes de permis seraient payables.

Paco
Paco
9 mois

Permis payant ou gratuit ?