Récupération Frontenac : investissements et emplois en augmentation

THETFORD – L’Organisme sans but lucratif (OSBL), Récupération Frontenac, a investi 2,5 millions $ dans la modernisation du centre de triage depuis l’été 2012. L’entreprise a également engagé 30 nouveaux employés depuis 2010.

L’OSBL entrevoit également continuer son expansion afin d’engager encore plus de personnel. La majorité du corps employé de l’entreprise, soit 65 %, présente des limitations en santé mentale et une déficience physique ou intellectuelle. Récupération Frontenac emploie un peu plus de 100 personnes, ce qui signifie une augmentation de 43 % de ses effectifs depuis 2010.

En 2012, l’OSBL a lancé son plan de mécanisation afin de moderniser les équipements. Un séparateur de tri balistique, un séparateur de tri optique et une nouvelle presse ont donc été ajoutés à la machinerie dans l’usine de tri. Ces équipements ont été conçus par Machinex à Plessisville. La nouvelle presse est d’ailleurs l’une des plus performantes machines à double rame en Amérique du Nord et a une production de 55 tonnes métriques à l’heure.

De plus, la production de Récupération Frontenac continue d’augmenter et a presque quadruplé en 5 ans, passant de 7 200 tonnes métriques par année en 2008 à 28 000 aujourd’hui. L’OSBL peut donc prendre de plus en plus de contrats importants de ses clients.

Revirement de situation

Récupération Frontenac a été acculé au pied du mur lors de la crise dans le monde du recyclage qui a commencé en 2008. Les prix sont en effet tombés de 125 $ la tonne à 5 $. Certains centres de tri sont encore en difficulté aujourd’hui selon le directeur général du centre de Thetford, André Jr St-Cyr. « En 2009, nous étions à quelques semaines de fermer nos portes », dit-il.

L’entreprise a toutefois décidé d’embaucher des spécialistes pour remettre de l’ordre dans l’OSBL et pour la relever. M. St-Cyr est celui qui a été embauché comme consultant en optimisation du travail. Avec ses conseils et ceux des autres personnes impliquées, Récupération Frontenac a pu doubler son tonnage et ainsi ralentir les pertes financières. En effet, en 2009, l’entreprise affichait des pertes de 275 000 $ après deux trimestres. Malgré tout, seulement 4 employés ont dû être laissés aller à cette époque.

Aujourd’hui, Récupération Frontenac affiche des profits assez importants et regarde vers l’avant afin de continuer de se développer et de créer d’autres emplois pour les résidents de la région de Thetford.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires