Registre des armes à feu : Thetford choisit de ne pas s’immiscer dans le dossier

Communiqué
Registre des armes à feu : Thetford choisit de ne pas s’immiscer dans le dossier
Marc-Alexandre Brousseau (Photo : Courrier Frontenac - Jean-Hugo Savard)

À la suite de l’adoption de la Loi sur l’immatriculation des armes à feu adoptée par le gouvernement du Québec le 31 décembre 2018, le conseil municipal de la Ville de Thetford Mines souhaite aviser la population qu’il a choisi de ne pas prendre position dans ce dossier.

Cette décision s’explique par le fait que le débat entourant le registre des armes à feu est un enjeu relevant du gouvernement provincial, donc n’étant pas de la juridiction de la Ville. «Après avoir été interpellés dans le dossier, les élus ont convenu de ne pas se positionner, ni à l’encontre du registre ni en sa faveur. Nous laissons le soin aux autorités provinciales de débattre le dossier et invitons tous ceux qui ont une opinion sur le sujet à la faire connaître au bon palier gouvernemental en contactant leur députée», a précisé le maire Marc-Alexandre Brousseau.

Concernant le récent communiqué de presse émis par la Sûreté municipale, il faisait suite aux instructions reçues du ministère de la Sécurité publique suivant l’entrée en vigueur de la nouvelle loi. «Dans le dossier, la Sûreté municipale agit à titre de relayeur d’information en ce qui a trait aux nouvelles exigences quant à l’immatriculation des armes à feu. La publication du communiqué de presse visait uniquement à transmettre un message d’intérêt public et ne constituait, en aucun cas, une prise de position», a conclu M. Brousseau.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
12 Commentaires
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Carlos Merina
Carlos Merina
3 années

Il aurait du dire, nous suggèrons au provincial de faire comme nous et ne pas s’immiscer dans un dossier fédéral…

Pierre-Roch
Pierre-Roch
3 années
Répondre à  Carlos Merina

exacte !!

Steve
Steve
3 années

On sait ben…en frais de depenses inutiles vous etes les champions ( kb3 entre autre…)

Jean
Jean
3 années

Gang de mou …

Jean
Jean
3 années

Très décevant pour la ville de Thetford
Le maire et les conseillers
Vous nous démontrez encore une autre fois que vous n’avez
Pas de colonne
Un gros zéro pis une barre

Michel
Michel
3 années

Ça me surprend pas du tout de brousseau
Il est maire d’un village pis il se pense d’une grosse ville
Mais pour taxer ils sont les kings
Thetford ses rendu seulement des foyers pour ainés
Des postes à gaz, pis des restaurants
Allume calvaire

Roger
Roger
3 années

Personne est éternelle mr. Brousseau
Aux prochaine élection
Ont va s’en souvenir
Bye bye

Paul
Paul
3 années

Brousseau t’acheve D’etre Assis sur sa chaise là
Comme maire ses pas fort

Éric
Éric
3 années

Un autre qui se pense éternel

Mario
Mario
3 années

Quand tu es même pas capable d’écouter le monde qui t’as élu
historiquement le pire maire que nous avons eu

Marc
Marc
3 années

Bonjour Mrd Brousseau , voici ou on en est rendu avec les municipalités du Québec
130 MUNICIPALITÉS !

« Acheter local dans une municipalité contre le registre »

La bonne façon de soutenir les municipalités qui soutiennent votre cause et veillent à vos intérêts!

Rappelons que la vaste majorité des municipalités ont adopté ces résolutions à l’unanimité.
Sans ligne de parti.
Sans baîllon.

La danse des municipalités se poursuit avec ces nouvelles venues.
Accueillons:

– Girardville (Saguenay-Lac St-Jean)
– St-Alexis-des-Monts (Mauricie)
– Ste-Anne-de-la-Rochelle (Estrie)
– St-Jean-de-Brébeuf (Chaudière-Appalaches)
– Frontenac (Estrie)
– St-Ignace-de-Loyola (Lanaudière)
– St-Fabien-de-Panet (Chaudière-Appalaches)

Le gouvernement du Québec continue d’ignorer les régions qui l’ont porté au pouvoir. D’autres municipalités tiendront des assemblées au cours desquelles elles se prononceront sur une résolution demandant l’abolition du registre.
Toutes ces municipalités envoient le message à Québec qu’un registre est inutile, coûteux et ne règle aucun problème de sécurité publique:

– La Trinité des Monts (Bas St-Laurent)
– St-Zacharie (Chaudière-Appalaches)
– Ste-Sabine-de-Bellechasse (Chaudière-Appalaches)
– St-Claude (Estrie)
– Parisville (Centre-du-Québec)
– Fortierville (Centre-du-Québec)
– Esprit-Saint (Bas St-Laurent)
– La Sarre (Abitibi-Témiscamingue)
– Brigham (Montérégie)
– St-David-de-Falardeau (Saguenay Lac St-Jean)
– St-Georges-de-Windsor (Estrie)
– St-Louis (Montérégie)
– Chartierville (Estrie)
– Farnham (Montérégie)
– St-Apolline-de-Patton (Chaudière-Appalaches)
– Kinnear’s Mills (Chaudière-Appalaches)
– Île d’Anticosti (Côte-Nord)
– Canton de Valcourt (Estrie)
– Maskinongé (Mauricie)
– St-Ignace-de-Stanbridge (Montérégie)
– St-Jules (Chaudière-Appalaches)
– Ascot Corner (Estrie)
– St-Marcellin (Bas St-Laurent)
– St-Narcisse de Beaurivage (Chaudière-Appalaches)
– St-Cyrille de Lessard (Chaudière-Appalaches)
– St-Athanase de Témiscouata (Bas-St-Laurent)
– St-Antoine de l’Îsle-aux-Grues
– L’Ascension-de-Notre-Seigneur (Saguenay-Lac St-Jean
– St-Gabriel de Rimouski (Bas St-Laurent)
– Notre-Dame-du-Rosaire (Chaudière-Appalaches)
– Low (Outaouais)
– St-Paul de Montminy (Chaudière-Appalaches)
– East-Broughton (Chaudière-Appalaches)
– St-Chrysostôme (Montérégie)
– Notre-Dame-des-Bois (Estrie)
– L’Ascension de Patapédia (Gaspésie-Iles-de-la-Madeleine)
– Longuerive (Côte-Nord)
– St-Robert Bellarmin (Estrie)
– St-Odilon-de-Cranbourne (Chaudière-Appalaches)
– Ste-Rose-de-Watford (Chaudière-Appalaches)
– Moncerf-Lytton (Outaouais)
– Bois-Francs (Outaouais)
– Egan-Sud (Outaouais)
– La MRC d’Abitibi (19 municipalités) demande un moratoire sur l’application du registre
– Malartic (Abitibi-Témiscamingue)
– Roquemaure (Abitibi-Témiscamingue)
– Sacré-Coeur-sur-le-Fjord-du-Saguenay (Côte-Nord)
– Forestville (Côte-Nord)
– Hâvre St-Pierre (Côte-Nord)
– Lac Cayamant (Outaouais)
– Blue Sea (Outaouais)
– Grand Remous (Outaouais)
– Hérouxville (Mauricie)
– Maniwaki (Outaouais)
– Havelock (Montérégie)
– La MRC de Pontiac en Outaouais avec 17 municipalités sur 18
– Les 20 représentants de la MRC de Témiscamingue ont voté pour un moratoire et une consultation sur le registre. Certaines municipalités demandent l’abolition; d’autres votes à venir.
– St-Honoré de Chicoutimi (Saguenay)
– Baie St-Paul (Charlevoix)
– Chûte St-Philippe (Laurentides)
– Adstock (Chaudière-Appalaches)
– Notre-Dame-des-Monts (Charlevoix)
– East Angus (Estrie)
– St-François-de-la-Rivière-du-Sud (Chaudière-Appalaches)
– Gracefield (Outaouais)
– St-Damase de l’Islet (Chaudière-Appalaches)
– Les Bergeronnes (Côte-Nord)
– St-René-de-Matane (Bas St-Laurent)
– St-Armand (Montérégie)
– Potton (Estrie)
– Warden (Montérégie)

N’hésitez pas à contacter appeler la direction générale de votre municipalité pour demander la même chose.
PARTAGEZ EN GRAND NOMBRE!

GOUVERNER DIFFÉREMMENT?
VRAIMENT?

Martin Veilleux
Martin Veilleux
3 années

C’est le début de la fin pour les régions.
Maintenant, avec de pathétique maire comme celui de notre ville en est l’archétype, les villes vont gouverner et imposés leurs élucubrations aux régions.
Ce dossier est vraiment important et la province de Québec n’a ABSOLUMENT pas juridiction au niveau du contrôle des armes à feu.
Joignez les rangs de la NFA, la National Firearms Association du Canada, afin de contrer la mauvaise foi de nos gouvernements et des journalistes qui font la volonté des grandes villes comme Montréal, Québec et Toronto dans nos régions!