Rendez-vous A&W pour stopper la sclérose en plaques

Rendez-vous A&W pour stopper la sclérose en plaques
Louis Adam

Pour une huitième année consécutive, A&W Canada et la Société de la SP s’associent afin de lutter contre la sclérose en plaques. Pour chaque Teen Burger vendu au pays le 25 août, 1 $ sera remis pour venir en aide aux personnes atteintes de cette maladie.

«J’invite tous les Québécois à se rendre dans l’un des restaurants A&W du Québec pour soutenir les personnes atteintes de sclérose en plaques, une maladie qui touche 100 000 Canadiens, dont quelque 20 000 Québécois», a affirmé Louis Adam, directeur général de la Division du Québec de la Société de la SP.

«Au cours de nos sept ans de partenariat, les franchisés A&W, avec l’aide de leurs employés et de leurs clients, ont amassé plus de 8 millions de dollars dans le but de prêter main-forte à tous les Canadiens vivant avec la SP et de trouver une façon de guérir cette maladie», a-t-il poursuivi.

En plus de participer en achetant un Teen Burger, les Québécois peuvent contribuer dès maintenant en arrondissant leur facture à la caisse, en se procurant des macarons de papier à 2 $ ou en déposant de l’argent dans l’une des boîtes de dons disponibles dans plus de 120 restaurants A&W au Québec, dont celui de Thetford Mines.

Le Canada affligé

Le Canada affiche le plus haut taux de sclérose en plaques du monde. En effet, un Canadien sur 340 est atteint de cette affection. La SP est l’une des maladies neurologiques les plus répandues chez les jeunes adultes du Canada. Prenant pour cible le système nerveux central, elle peut toucher la vision, l’ouïe, la mémoire, l’équilibre et la mobilité. Le plus souvent, la SP est diagnostiquée chez des personnes âgées de 15 à 40 ans. Aux premiers stades, la maladie se manifeste par des «poussées», soit des épisodes pendant lesquels les symptômes empirent temporairement en raison de l’attaque subie par la myéline des fibres nerveuses du cerveau ou de la moelle épinière.

Bien qu’on ignore toujours la cause de cette maladie souvent invalidante, les chercheurs sont en voie de trouver des réponses. En 2016, la Société de la SP et l’organisme qui lui est affilié, la Fondation pour la recherche scientifique sur la sclérose en plaques, ont eu le plaisir d’annoncer la publication ? par des chercheurs canadiens ? des résultats d’une étude consacrée à un traitement draconien, qui consiste notamment en une greffe de moelle osseuse, et qui peut faciliter un rétablissement durable. La Société de la SP finance également une étude prometteuse sur une approche qui fait appel aux cellules souches mésenchymateuses qui peuvent entraver l’inflammation liée à la SP et favoriser la réparation des tissus nerveux endommagés. 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires