Retour du train : la MRC des Appalaches s’impatiente

Photo de Jean-Hugo Savard
Par Jean-Hugo Savard
Retour du train : la MRC des Appalaches s’impatiente
Le début des travaux de réhabilitation du chemin de fer Québec Central est très attendu dans la région. (Photo : Courrier Frontenac - Jean-Hugo Savard)

La MRC des Appalaches interpelle le gouvernement du Québec afin que les travaux visant la remise en service du tronçon du chemin de fer Québec Central menant jusqu’au secteur Black Lake à Thetford Mines s’amorcent le plus rapidement possible.

Par voie de résolution, elle lui demande de réaffirmer sa volonté et son engagement de procéder à la réhabilitation du tronçon de la voie ferrée entre Tring-Jonction et Thetford Mines, de confirmer les allocations budgétaires pour réaliser les travaux et de confirmer, dans l’optique du projet de loi 66, l’échéancier des travaux afin qu’ils soient effectués en même temps que ceux prévus entre Vallée-Jonction et Tring-Jonction.

« Pour l’instant, nous n’avons pas de date d’exécution. Notre tronçon est à l’étude et nous aimerions que le projet entre Vallée-Jonction et Thetford Mines forme un tout afin qu’il y ait moins de chances d’être mis de côté », a mentionné la préfète Jacynthe Patry. 

Cette dernière a expliqué que les enjeux monétaires liés au pont ferroviaire à Vallée-Jonction ont entraîné du retard. Cependant, elle estime qu’il est temps de passer à l’étape suivante et de confirmer le commencement des travaux. « Il y a des entreprises à Thetford Mines qui ont déjà investi et qui sont prêtes à recevoir le train. Actuellement, certaines doivent se rendre jusqu’à Scott pour acheminer leurs matériaux jusqu’aux États-Unis. Nous tenons à mettre de la pression pour que dans un avenir rapproché nous puissions avoir une date. »

Mme Patry a ajouté que les entreprises de la région sont désavantagées dès qu’elles utilisent le camion pour exporter leurs matériaux de construction en raison de la certification LEED (Leadership in Energy and Environnement Design).

De passage à Thetford Mines, le mardi 8 mars, la ministre Geneviève Guilbault a indiqué que le prochain budget sera présenté le 22 mars et que ce dossier a beaucoup avancé. 

Rappelons que c’est avec beaucoup d’enthousiasme que la région apprenait, en décembre 2019, la réhabilitation du chemin de fer Québec Central de Vallée-Jonction à Thetford Mines. Le ministre des Transports François Bonnardel avait fait cette annonce dans le cadre du Sommet sur le transport ferroviaire à Drummondville.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
6 Commentaires
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Michel Duplin
Michel Duplin
10 mois

Situation inexplicable découlant d’actions incompatibles avec les promesses et les engagements de notre gouvernement. Il est aussi très décevant de constater qu’aucune action positive visant la rehabilitation du secteur menant jusqu’à Sherbrooke ! Pourtant tout le Québec profiterait de l’amélioration de la qualité de l’air, d’une meilleure accessibilité pour les investisseurs, baisse du coût de transport de tous les produits utilisant le rail, stimulation de l’industrie touristique , économies de l’entretien de nos routes, baisse d’accidents graves implicant les gros transporteurs, encore et encore ! Quelle puissance manipule nos élus ?

Michel Duplin
Michel Duplin
10 mois

Bonjour M. Luc Rémillard,
 
Même si je suis heureux de constater que vous accordez de l’importance au retour du service ferroviaire pour votre région, je ne déçu du fait que vous ne semblez pas reconnaitre la grande valeur écolo-économique de la section Thetford >< Sherbrooke.
 
La réhabilitation de cette section vitale de notre chemin de fer représente une grande porte ouverte pour tout l’accès à un marché directe vers Montréal et aussi les États-Unis. La relance de l’industrie touristique engendrerait des retombées économiques très profitables pour toute cette belle région incomparable.
 
Lors de l’achat du Québec-Central par le ministère des transports, sous le règne Du premier Ministre Jean Charest et de son Ministre Laurent Lessard, il a été reconnu que cette ressource est indispensable pour l’économie et l’écologie de tout le territoire entre Québec et Sherbrooke.
 
Pourquoi Thetford-Mines ne devient pas la région qui entrainerait la réhabilitation de ce secteur qui a tant besoin de cette ressource ?  Pourquoi ne pas accorder autant d’importance à tout le marché accessible vers ce secteur vous ouvrant la porte à de magnifiques ressources ? 
 
Une voie ferrée transformer en piste cyclable fermerait la porte à la lutte à la pollution, diminution du transport lourd sur toute la région Thetford >< Sherbrooke, la baisse des couts de transport pour toute notre marchandise, la sécurisation des emplois dans plusieurs domaines d’activités, pourquoi Thetford Mines ne deviendrait-elle pas la puissance politique qui aurait le leadeurship de réunir toutes les municipalités dans un effort commun de responsabilisation ?
 
Je sais que les Beaucerons sont capable de beaucoup, du moins ils l’étaient !
 

Luc Rémillard
10 mois
Répondre à  Michel Duplin

Merci Monsieur Duplin de votre message,

Dans votre texte je ne comprends pas d’où vous pouvez tenir le bout d’allocution suivant « je ne déçu du fait que vous ne semblez pas reconnaitre la grande valeur écolo-économique de la section Thetford >< Sherbrooke ». Rassurez-vous, Nous sommes plus que conscients du lien économique important entre Québec et la nouvelle Angleterre / État de New York que représente le chemin de fer Québec central et nous allons continuer nos travaux en ce sens.

Michel Duplin
Michel Duplin
10 mois
Répondre à  Luc Rémillard

M. Rémillard,
Puisque vous ne faites aucune mention de cette section dans votre énoncé, que 100% de vos évaluations portent sur le lien Thetford >< Québec, j’ai déduit tout comme les gens qui sont affectés par l’abandon de notre secteur du Québec-Central, que cette réalité ne faisait pas partie dee vos priorités ni de vos projets. Vous pourriez donc émettre publiquement le désir de la MRC de se battre pour l’ensemble du Québec-Central ! Non?

Michel Duplin
Michel Duplin
9 mois
Répondre à  Luc Rémillard

Thetford-Mines >< Sherbrooke pourrait certainement être profitable pour le rayonnement de la région de Thetfor… ? Non?

trackback

[…] À lire : Retour du train : la MRC des Appalaches s’impatiente […]