Sitôt installée, sitôt vandalisée!

Sitôt installée, sitôt vandalisée!
Cette pancarte électorale a été vandalisée dans la nuit de mardi à mercredi.

THETFORD. L’une des pancartes électorales du candidat libéral dans Mégantic-L’Érable, David Berthiaume, a été vandalisée dans la nuit du 11 au 12 août dans le secteur Black Lake.

Elle est située sur le terrain de l’ancien restaurant L’étoile sur le boulevard Frontenac Ouest. De la peinture en aérosol de couleur noire a été appliquée sur le visage du candidat et celui de son chef Justin Trudeau.

«Nous l’avons installée dans la nuit de samedi. Le lendemain, la pancarte a été mise par terre et nous l’avons réinstallée en pensant que le vent était responsable, mais elle a été vandalisée dans la nuit de mardi à mercredi», a confié le candidat Berthiaume au COURRIER FRONTENAC.

Ce dernier déplore évidemment la situation. «C’est difficile de connaître les motifs derrière ce geste. Soit que cette personne veut faire de l’intimidation, appuie un autre candidat et est craintif du retour des libéraux ou n’a rien d’autre à faire», a-t-il ajouté.

Selon M. Berthiaume, la présence des affiches est un mal nécessaire. «Nous ne les installons pas pour le plaisir. Nous faisons cela pour faire connaître le candidat et le message. Les pancartes électorales sont payées en partie par des fonds publics puisque 60 % des coûts des campagnes sont assumés par les contribuables. Cela va donc représenter des frais supplémentaires», a-t-il précisé.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires