Thetford Mines : 125 ans d’histoire sur papier

Thetford Mines : 125 ans d’histoire sur papier
Marc-Alexandre Brousseau, maire de Thetford Mines, Pascal Binet, président du Centre d’archives de la région de Thetford, Karine Pépin et Patrick Houde, historiens. (Photo : Courrier Frontenac - Claudia Fortier)

Le Centre d’archives de la région de Thetford a procédé, le jeudi 26 avril, au lancement du livre «Thetford Mines : Une année à la fois (1892-2017) – 125 ans d’histoire» retraçant différents événements ayant marqué l’évolution de la ville depuis la fondation de Kingsville jusqu’à nos jours.

Depuis plus de 30 ans, le Centre d’archives a amassé, avec l’aide des donateurs, de nombreux documents sur l’histoire de la région. À partir des fonds et collections d’archives et avec l’aide de la Ville de Thetford Mines, les auteurs Karine Pépin et Patrick Houde ont sélectionné des documents représentant différents événements historiques.

«Cet ouvrage a nécessité 18 mois de recherches et de rédaction. Nous aurions aimé le lancer en 2017 quand Thetford Mines fêtait ses 125 ans, mais avec le peaufinage que nous voulions y apporter, nous avons décidé de retarder le lancement», a expliqué le président du Centre d’archives de la région de Thetford, Pascal Binet.

La première partie du livre retrace un bref historique sur la période précédant la fondation de Kingsville. On y présente également la galerie des maires fondateurs de Thetford à la suite des nombreuses cessions, annexions et fusions. La seconde partie présente 125 événements importants, soit un par année, de 1892 à 2017.

«Ce livre sert à rappeler le 125e anniversaire de la fondation de Kingsville qui est devenu Thetford Mines en 1905. Il y a une préface que je signe et qui rappelle les origines d’avant 1892 puisqu’il y avait quelque chose avant la découverte de l’amiante et l’exploitation minière. Je rappelle un peu les anciennes municipalités qui étaient présentes sur le territoire pour arriver à la fondation de Kingsville. L’idée était aussi d’avoir, pour chaque année, un fait important accompagné d’un document d’archives ou d’une photo d’époque», a poursuivi M. Binet.

Une municipalité oubliée

Le président du Centre d’archives a notamment abordé le sujet de la municipalité oubliée de Thetford-Nord.

«Elle est oubliée dans la plupart des monographies régionales. En 1875, il y a eu la création de la municipalité du canton de Thetford et lorsque l’amiante sera découvert, le noyau va commencer à se concentrer vers la partie sud, la partie nord était habitée par une communauté plus rurale et agricole. Quand Thetford-Sud va se séparer de la municipalité du canton de Thetford, ça va s’appeler Thetford-Nord, ce qui correspond aujourd’hui à Pontbriand, Robertsonville et Sacré-Cœur-de-Marie. En 1909, ces municipalités vont se détacher de Thetford-Nord pour devenir indépendantes. Thetford-Nord changea d’appellation pour Sacré-Cœur-de-Marie-Partie-sud», a relaté M. Binet.

Il est possible de se procurer l’ouvrage au coût de 30 $ au local du Centre d’archives situé au Cégep de Thetford. Des exemplaires seront également en vente à l’Office de tourisme et au comptoir des taxes de l’hôtel de ville.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
1 Commentaire
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Harold Leroux
Harold Leroux
4 années

Comment je peux me procurer le livre si je demeure à Chicoutimi