La tournée de l’Initiative manufacturière fait un arrêt à Thetford Mines

La tournée de l’Initiative manufacturière fait un arrêt à Thetford Mines
Carl Perreault de Métal Béroc, Pierre Gabriel Côté, président-directeur général Investissement Québec, Jean Marcoux de CIF Métal, Sonia Vachon de DSD International et Suzanne Blanchet, ambassadrice manufacturière Investissement Québec. (Photo : Gracieuseté)

La tournée de l’Initiative manufacturière Investissement Québec était de passage à Thetford Mines, le mercredi 21 février, afin d’offrir des conseils dans leur virage vers l’innovation et de discuter du financement disponible.

Lors de la conférence qui avait lieu en matinée à la cache du Domaine, trois entrepreneurs du domaine manufacturier à Thetford Mines, soit Carl Perreault de Métal Béroc, Jean Marcoux de CIF Métal et Sonia Vachon de DSD International, ont témoigné de leur propre expérience quant au développement de leur compagnie.

L’Initiative manufacturière Investissement Québec est un mouvement visant à assurer la prospérité des entreprises québécoises en les incitant à investir dans l’innovation pour relever les trois grands enjeux auxquels elles font face : pallier l’écart de compétences et la pénurie de main-d’œuvre, innover dans leurs procédés et leurs produits et vendre à l’extérieur du Québec, dans le but de les rendre encore plus compétitives dans la course à la révolution industrielle 4.0.

«Pour dix emplois créés dans le secteur manufacturier, il y en a sept qui voient le jour dans celui du service de par les besoins des fournisseurs. C’est pour cela que l’effet de levier du manufacturier est aussi grand.» – Pierre Gabriel Côté

«Nous sommes ici pour stimuler l’innovation. Le but est de générer des projets dans le manufacturier au Québec. Notre approche est de prendre les devants, nous n’attendons pas qu’ils viennent nous voir», a expliqué Pierre Gabriel Côté, président-directeur général d’Investissement Québec, en entrevue avec le Courrier Frontenac.

L’objectif est aussi d’offrir des exemples et du soutien à ces entrepreneurs. «Souvent, dans ton milieu, tu n’es pas tout à fait conscient que tout avance à grande vitesse. Le déni est aussi le plus grand ennemi de ces gens-là de ne pas vouloir passer à l’action, parce que c’est compliqué. L’accompagnement pour nous c’est la clé. En voyant ce que les autres font et que plusieurs acteurs sont là pour les aider, ça les incite à passer à l’action avant qu’il soit trop tard», a soutenu M. Côté.

Selon Pierre Gabriel Côté, il était naturel que cette tournée s’arrête à Thetford Mines en raison de son dynamisme.

Jusqu’à maintenant, cette tournée s’étant amorcée il y a deux ans a permis de rencontrer plus de 2700 gens d’affaires dans toutes les régions du Québec. «Thetford Mines a facilement été identifiable comme un point central d’une région extrêmement dynamique dans le domaine manufacturier. La région s’est transformée par la force des choses parce que le produit qui était le générateur d’emploi a frappé un mur. Nous sommes ici pour que ça se poursuive encore plus rapidement parce que la technologie va tellement vite», a poursuivi le PDG d’Investissement Québec.

Selon lui, le succès de cette tournée peut être mesuré par le nombre de projets qu’elle a généré. «Nous avons déjà fait le tour de la province dans les moyennes et grandes villes. Là, nous faisons le tour de tout le reste du secteur manufacturier. C’est un plan sur trois ans, mais c’est comme s’il n’y avait pas de fin parce que l’innovation, ça n’arrête jamais», a conclu M. Côté.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires