Un «avenir prometteur» pour la région

Lors de sa visite à Thetford Mines pour participer au cocktail de financement de l’Association libérale fédérale de Mégantic-L’Érable, le mardi 25 août, Stéphane Dion a pu constater qu’une diversification économique s’est opérée dans la région. Il l’a d’ailleurs souligné tout au long de son allocution devant la soixantaine de convives.

Celui qui a été chef du Parti libéral du Canada 2006 à 2008 et qui représente les citoyens de Saint-Laurent-Cartierville à Montréal depuis 1997 était l’invité du cocktail au profit de l’équipe David Berthiaume. M. Dion ne s’est toutefois pas limité à une présence au 5 à 7 à l’Auberge la Bonne Mine puisqu’il a visité deux entreprises du secteur des technologies vertes, Dundee Technologies Durables et Innoltek, en compagnie du candidat libéral David Berthiaume.

M. Dion est au fait que la région de Thetford est passée à l’ère post-amiante et est d’avis que les différents acteurs ont su relever le défi de la diversification économique. «Nous avons opté pour la visite de ces entreprises, car elles représentent très bien le type de développement qu’un gouvernement libéral supportera, des industries d’avenir créatrices d’emplois de qualité. Notons que ces deux entreprises sont à l’origine d’une cinquantaine d’emplois à Thetford», a précisé David Berthiaume, en ajoutant que le plan de son parti prévoit un investissement de 300 millions $ par année dans le Fonds de Technologies du développement durable Canada.

M. Dion a été impressionné par les avancées technologiques qui sont réalisées dans la région. «D’un côté, Dundee est un fer de lance mondial dans le développement de procédés miniers verts, notamment l’extraction de l’or sans l’utilisation de cyanure, une substance toxique. De l’autre, Innoltek contribue à diminuer la production d’émissions de gaz à effet de serre en réutilisant des déchets de l’industrie alimentaire», a-t-il expliqué devant les sympathisants libéraux.

Un appui sans détour

Le député de Saint-Laurent-Cartierville a aussi pris quelques minutes de son discours pour démontrer son appui à David Berthiaume en insistant sur le fait qu’il est un candidat qualifié. «M. Berthiaume est un gestionnaire chimiste très impliqué au plan économique. Il comprend la réalité des entreprises, étant lui-même directeur général d’OLEOTEK. Il a aussi les connaissances scientifiques pour favoriser la diversification économique en recherche et développement, en particulier dans le domaine des technologies vertes. Nous avons besoin de David à Ottawa pour continuer de faire avancer les choses dans Mégantic-L’Érable», a-t-il martelé.

Un plan et un vrai leader

L’invité a enfin rappelé le plan que Justin Trudeau et son équipe ont mis sur pied pour relancer l’économie en permettant à la classe moyenne de prospérer. «Nous redonnerons les moyens aux citoyens de la classe moyenne de Mégantic-L’Érable de contribuer à la relance économique du Canada en leur accordant une baisse d’impôt de 670 $ par personne, combinée à une allocation pour les familles pouvant s’élever entre 1 000 et 8 000 $ par ménage», a soutenu M. Dion.

«Justin Trudeau est le seul chef qui est à l’écoute des besoins de son entourage. C’est ce que j’appelle du vrai leadership», a conclu David Berthiaume.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires