Un citoyen de Thetford Mines est honoré à titre posthume

L’architecte Émilien Vachon, ayant travaillé et résidé à Thetford Mines pendant la majeure partie de sa vie, a récemment été honoré à titre posthume par la Ville de Québec dans le cadre des Mérites d’architecture afin de souligner sa contribution à la formation des architectes et à la pratique du métier.

Émilien Vachon a débuté sa pratique de 40 ans au sein de la firme Les architectes Caouette et Vachon à Thetford Mines, où il était le patron. En 1982, il a fondé la firme Émilien Vachon architecte, située sur la rue Notre-Dame et au sein de laquelle il a passé la majeure partie de sa carrière. Il a légué sa pratique à André Gagné en 2003 (Gagné et Vachon architectes) et pris sa retraite en 2010.

Au cours de sa carrière, M. Vachon a travaillé à la conception des bâtiments du palais de justice de Thetford Mines (1974), du Cégep de Thetford (1976), du Musée minéralogique et minier (1998), du Centre de formation professionnelle Le Tremplin (1992-2006), ainsi que de l’Hôpital de Thetford Mines (co-conception 1970, 1992, 1995, 1997, 2001-03). Il a donc eu un impact énorme dans la région.

Originaire de Saint-Flavien de Lotbinière, il a fait ses études au Collège de Lévis et a obtenu un baccalauréat en architecture de l’Université Laval en 1965. Il compte d’ailleurs parmi la toute première cohorte d’architectes diplômés de l’établissement d’enseignement.

Un homme impliqué

En plus de la pratique de son métier grâce auquel il a souvent été honoré pour son travail, il a été professeur à l’École d’architecture de l’Université Laval pendant près de 40 ans. Il a aussi été nommé directeur du département à deux reprises. Il a été membre du Comité d’aménagement et de mise en œuvre du campus de l’Université Laval (CAMEO), en plus de siéger sur la Commission d’urbanisme et de conservation de la Ville de Québec de 2008 à 2011.

Enfin, il s’est beaucoup impliqué dans le sport amateur, notamment lors des Jeux du Québec et dans des organisations communautaires comme le Club Rotary. En 2010, il reçoit, à l’Assemblée nationale, le prix Dollar-Morin pour son engagement envers le sport amateur.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires