Un jour du Souvenir pas comme les autres

Un jour du Souvenir pas comme les autres
Plusieurs dignitaires

THETFORD. Pour la première fois cette année, la sécurité était beaucoup plus présente à proximité du site où s’est déroulée la cérémonie du jour du Souvenir à Thetford Mines, dimanche après-midi. Cinq véhicules de patrouille et une ambulance de l’armée étaient sur place.

«Nous soulignons entre autres le 100e anniversaire de la fin de la Première Guerre mondiale et le 70e anniversaire du débarquement de la bataille de Normandie, mais également le décès de l’adjudant Patrice Vincent et du caporal Nathan Cirillo lors des événements tragiques des dernières semaines à Saint-Jean-sur-Richelieu et Ottawa», a mentionné le président de la division thetfordoise de la Légion royale canadienne, Claude Nadeau.

Ce dernier estime important de rendre hommage à ceux qui sont morts en devoir. «Mettre fin à la vie d’un soldat qui est devant son cénotaphe en garde d’honneur, ça m’a beaucoup touché. Je pense aussi que nous ne pouvons pas oublier ceux qui se sont sacrifiés pour nous sur les champs de bataille, même ceux qui ont combattu en Afghanistan», a-t-il ajouté.

L’attentat survenu à Ottawa au cours des dernières semaines fait en sorte que les mesures de sécurité ont été renforcées partout au pays. «Que l’armée soit présente à Thetford Mines avec une ambulance, c’est la première fois que je vois ça. Ils viennent normalement en exercice, mais pas pour la cérémonie. Je pense que dans les circonstances, c’est tout à fait normal qu’il y ait plus de sécurité», a déclaré celui qui était de toute manière convaincu qu’aucun événement malheureux ne surviendrait dans la région.

La cérémonie est là pour rester

Malgré les rumeurs des dernières semaines, la cérémonie de dimanche n’était pas la dernière. «Nous sommes peu nombreux dans la Légion royale canadienne à Thetford Mines et nous demandons aux anciens militaires et à ceux qui ont des parents ayant servi de se joindre à nous. Je pense que tant et aussi longtemps que nous aurons des gens aptes à le faire, il y aura une cérémonie du jour du Souvenir à Thetford Mines», a précisé M. Nadeau.

Il souhaite d’ailleurs souligner l’appui du 5e Bataillon des services du Canada de Valcartier, de l’Escadron 775 Kiwanis des cadets de l’air, d’anciens combattants, de vétérans et de miliaires originaires de la région de Thetford.

La générosité des citoyens

Le président de la Légion royale canadienne de Thetford Mines a indiqué que la vente des coquelicots a connu un bon succès cette année. «J’ai trouvé les gens très généreux. Normalement, nous amassons entre 2500 $ et 4000 $. Nous remettons cet argent sous forme de dons à des organismes ou en bourses d’études.»

Réfection du cénotaphe

La division locale de la Légion royale canadienne a procédé, au cours des derniers mois, à la réfection du cénotaphe situé au coin des rues Notre-Dame et Saint-Alphonse grâce à l’appui financier d’Anciens combattants Canada qui a défrayé la moitié des 3500 $ requis.

«Nous avons nettoyé le monument au complet et nous avons ajouté huit noms d’anciens combattants de la région ayant participé à la Première Guerre mondiale. Nous avons également inscrit le mot “Corée” en français», a partagé le président Claude Nadeau.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires