Un plongeon dans l’histoire au Site patrimonial Holy Trinity

Communiqué

Un plongeon dans l’histoire au Site patrimonial Holy Trinity
Le site patrimonial est situé dans la municipalité d’Irlande, à la croisée des chemins Craig et Gosford, deux voies de circulation centrales dans la colonisation du sud du Québec. (Photo : gracieuseté)

Jusqu’à la fin août, le Site patrimonial Holy Trinity à Irlande accueillera plusieurs activités à saveur historique.

D’abord, le site sera ouvert de 10 h à 17 h les jeudis, vendredis et samedis pour des visites historiques menées par Henri Lamoureux, étudiant en histoire. Lieu central à la croisée des chemins Craig et Gosford, le Site patrimonial Holy Trinity est situé dans le canton d’Irlande, secteur Maple Grove. Dès le début du 19e siècle, Irlandais, Écossais, Britanniques et Américains se côtoient dans ce petit canton. L’arrivée progressive des francophones dans la seconde moitié du 19e siècle explique pourquoi aujourd’hui ce lieu de mémoire anglican semble sorti du nulle part. Néanmoins, les traces de cette histoire riche unique aux Cantons-de-l’Est demeurent toujours visibles.

Cette année, s’ajoute à ces visites guidées une série de conférences historiques dans l’église Holy Trinity. Le 21 juillet, Verte Irlande accueillera l’anthropologue Isabelle Matte avec une conférence intitulée « Le passé catholique du Québec : riche patrimoine ou héritage encombrant ». En ces temps où la collectivité québécoise tente de se positionner face à la question de la laïcité et des signes religieux dans l’espace public, beaucoup se demande quelle place devrait y occuper le catholicisme, religion historique de la majorité canadienne-française. La conférence propose de cerner cette question complexe en faisant la genèse de la situation actuelle. Elle fait un tour d’horizon de l’histoire religieuse au Québec afin de mieux comprendre le rôle très particulier qu’a eu l’Église catholique dans l’élaboration de l’identité canadienne-française et québécoise. Était-ce pour le meilleur ou pour le pire? Les gens sont donc invités à une exploration unique de l’imaginaire religieux d’ici, sans parti pris ni discours politique.

Le 18 août, Verte Irlande recevra Steven L. Cameroun, auteur et conférencier de la région, pour une conférence intitulée « Leeds, Inverness et Irlande, des cantons meurtriers », dans laquelle il abordera l’histoire régionale sous l’angle des délits qui y ont eu lieu.

« Cet été, notre but c’est que les gens de la région baignent dans l’histoire! Nous avons la chance de collaborer avec Pierre-Gabriel Gosselin, qui complète sa maitrise en histoire à l’Université de Sherbrooke. À travers son passage dans notre municipalité, il a ravivé notre flamme pour l’histoire et continue son implication en chapeautant les activités historiques qui s’y déroulent », soutient Aude Fournier, l’une des responsables de la programmation culturelle du site patrimonial.

Pour information, communiquez avec Henri Lamoureux au 819-806-0304 ou par courriel à l’adresse Pierre-Gabriel.Gosselin@USherbrooke.ca.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires