Une balançoire pour Maïda

Une balançoire spécialement conçue pour les personnes vivant avec un handicap physique a récemment été installée au parc Notre-Dame à Thetford. Cette première en région a été rendue possible grâce à l’engagement de la jeune Maïda, qui fréquente la classe d’intégration sociale de l’Escale.

Il y a quelques années, Maïda a suivi le téléthon d’Opération Enfant Soleil à la télévision. Après ce visionnement, elle a été envahie d’un sentiment de compassion envers les personnes démunies, malades ou aux prises avec un handicap.

Elle s’est donc fixée comme but d’aider ce dernier « groupe social », dont elle fait elle-même partie. Cette expérience lui a par le fait même donné le goût de passer à la télévision. Ses aspirations sont devenues pour elle une véritable ambition, un rêve à réaliser.

 

L’apport du milieu

Maïda a exprimé à deux de ses enseignantes, Paule Baril et Hélène Cyr, son désir de répondre à un besoin de la communauté, c’est-à-dire d’installer une balançoire adaptée dans le parc situé près de son domicile (une résidence d’accueil). Trouvant l’idée ingénieuse, les deux ressources de l’établissement scolaire se sont fait un devoir d’encourager Maïda et de superviser son projet. Par la suite, son éducatrice Marie-Claude a emboité le pas et ses camarades de classe se sont aussi joints à l’entreprise.

Comme une balançoire adaptée est un équipement relativement dispendieux (plus de 700 $), les deux enseignantes ont décidé d’organiser des activités-bénéfices pour en financer l’achat.

D’abord, les élèves en classe d’intégration sociale, tous motivés à réaliser le rêve de Maïda ont préparé des collations santé afin de les vendre aux autres élèves. Puis, lors du concert de Noël de 2011, les spectateurs ont été invités à verser des dons. Enfin, les profits générés par la pièce de théâtre « Non, ils l’auront pas notre centre communautaire », présentée au début du mois par cette même classe, ont été affectés au projet.

Après avoir recueilli les fonds nécessaires et obtenu la collaboration de la Ville de Thetford Mines, la balançoire a finalement été achetée et installée tout près des jeux d’eau du parc Notre-Dame. De plus, étant donné que Maïda désirait paraître au petit écran, elle a été invitée à présenter son projet sur les ondes de TVCOGECO en septembre dernier.

Mentionnons que l’équipement en question est déjà très populaire, surtout auprès des jeunes enfants. Maïda est reconnaissante envers tous ceux qui ont permis à son rêve de se réaliser et elle peut être très fière de cet accomplissement peu ordinaire.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires