Une grande dose d’amour pour Isabelle et Steve

Photo de Jean-Hugo Savard
Par Jean-Hugo Savard
Une grande dose d’amour pour Isabelle et Steve
Le cardio-o-thon organisé au profit d'Isabelle Claveau a connu un immense succès.  (Photo : Gracieuseté)

Le cardio-o-thon organisé le samedi 30 avril par Sophie Morissette de Dance Fitness Energy au profit d’Isabelle Claveau a permis d’amasser une impressionnante somme de 84 741 $. Le tout a été rendu possible grâce aux participant(e)s et aux nombreux entrepreneurs de la région ayant répondu présents.

L’histoire de la Thetfordoise de 48 ans, qui doit vivre dans un CHSLD à la suite d’ennuis de santé survenus en janvier 2021 et qui souhaite plus que tout pouvoir retourner auprès des siens dans une maison adaptée à ses besoins, a touché beaucoup de gens.

En entretien avec le Courrier Frontenac, Sophie Morissette a confié être dépassée par les événements. « J’avais dit au départ que mon rêve le plus fou serait d’amasser 10 000 $. Par la suite, je me suis mise à avoir peur de ne pas atteindre cet objectif. Finalement, c’est fou. Tout a été parfait. Cela a tellement pris d’ampleur que j’ai été obligée de consacrer une semaine de vacances pour aller à la rencontre des entrepreneurs parce que ce sont eux qui me contactaient pour nous offrir leur aide. »

Aux 84 741 $ récoltés lors du cardio-o-thon, s’ajoutent environ 30 000 $ en dons de matériaux et en main-d’œuvre, ainsi que les quelque 51 000 $ amassés à ce jour via la campagne de financement GoFundMe.

Une rencontre est d’ailleurs prévue le 10 mai prochain afin qu’Isabelle Claveau et son conjoint Steve Roberge puissent échanger leurs idées avec les entrepreneurs ayant démontré de l’intérêt, puis déterminer un plan de match puisqu’il est fort possible que le projet initial qui prévoit l’achat d’une maison pour l’adapter aux besoins d’Isabelle se transforme en une construction neuve. « À force de parler avec des entrepreneurs en construction, il en ressort qu’il serait plus simple de fabriquer une maison sur mesure que d’en acheter une et de la rénover. Cela ne serait pas beaucoup plus dispendieux », a dit Mme Morissette.

L’espoir renaît

Pour Steve Roberge, cet important mouvement de solidarité apporte un regain d’espoir. « Je vous dirais que la dernière année a été très difficile. Je puise mon énergie dans le fond du réservoir. Cette grande dose d’amour que nous avons reçue lors du cardio-o-thon, mais aussi à l’occasion du match de l’Assurancia qui s’est tenu la veille et qui a permis d’amasser des sommes, c’est assez incroyable. »

Cependant, il a affirmé avoir beaucoup de misère à exprimer sa reconnaissance envers ceux et celles qui se sont sentis interpellés par leur histoire. « Je fais confiance en la vie et je me rends compte que le projet sera réalisable. Je ne sais pas comment remercier tous ces gens-là. J’essaie de parler, mais je n’ai pas de mots. J’aurais juste envie de pleurer. C’est quelque chose. Je ne sais pas non plus comment remercier Sophie pour l’énergie qu’elle met là-dedans. Elle a tout organisé à la perfection. »

À lire : Vivre en CHSLD à 48 ans

Pour participer à la campagne GoFundMe : https://gofund.me/9f1854c1

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires