Une nouvelle surface multisports à Saint-Julien

Une nouvelle surface multisports à Saint-Julien
Le maire Jacques Laprise qui joue au pickleball avec le directeur général, Martin Cloutier, ainsi que Sylvie Maurice, citoyenne membre d'un comité de la municipalité, et Marie-Lys Campagna, monitrice du terrain de jeu de Saint-Julien. (Photo : Michel Tremblay)

Une surface multisports a récemment été aménagée au terrain de jeu de ­Saint-Julien. Elle permet de pratiquer plusieurs activités, soit le hockey, le pickleball ainsi que le basketball. La municipalité pourra également la transformer en patinoire durant les mois d’hiver.

Cet investissement de 160 000 $ a été rendu possible grâce au soutien du ­Fonds canadien de revitalisation des communautés de ­Développement économique ­Canada pour les régions du ­Québec, qui contribue au projet avec une aide financière de 117 750 $. La ­Municipalité de ­Saint-Julien a aussi reçu l’appui du gouvernement du ­Québec et de la ­MRC des ­Appalaches dans le cadre du ­Fonds régions et ruralité / volet 2 – soutien à la compétence de développement local et régional des ­MRC grâce à une somme de 35 415 $.

«  ­Le dekhockey et le manque d’infrastructures sportives sont des réponses étant beaucoup ressorties dans le cadre de la ­Stratégie jeunesse de la ­MRC des ­Appalaches et de nos consultations. Nous avons décidé d’aller de l’avant avec une surface multisports qui permettra d’y pratiquer plus d’une activité afin de rejoindre les jeunes, mais aussi les aînés qui s’intéressent de plus en plus au pickleball  », a expliqué le directeur général de la ­Municipalité de ­Saint-Julien, ­Martin ­Cloutier.

PLUSIEURS ­PROJETS ­RÉALISÉS

Cette surface multisports découle de consultations effectuées auprès de la population en 2019 et 2020. Les projets réalisés incluent l’aménagement d’un sentier de raquette autour du village, l’ajout d’une scène mobile extérieure, l’achat de jeux de société et de galets, la bonification du terrain de jeu par l’acquisition d’un brumisateur (jeu d’eau) ainsi que l’aménagement d’une salle multimédia et d’une cuisine collective.

Un studio musical a aussi été installé au ­sous-sol de la maison touristique située à côté du bureau municipal. «  ­Nous nous disions que ce serait intéressant d’y ajouter une vocation du type résidence d’artiste. Nous avons plusieurs musiciens au village. L’idée qui est venue est celle de développer un studio musical. Nous ne l’avons pas encore publicisé puisqu’une garderie qui avait besoin d’un endroit a dû s’y relocaliser temporairement. Lorsque ce contrat sera terminé, nous ferons connaître le studio  », a souligné le directeur général.

Les investissements globaux issus des consultations représentent environ 320 000 $. Environ 10 % de cette somme provient de la Municipalité, soit plus ou moins 32 000 $ ayant servi de levier pour bénéficier de diverses aides gouvernementales (fédérales et provinciales) provenant de plusieurs programmes. La ­MRC des ­Appalaches a aussi soutenu diverses initiatives.

La ­Municipalité de ­Saint-Julien s’est par ailleurs dotée d’une politique d’accueil des nouveaux arrivants et a développé un bottin des ressources locales qui leur est remis. La réglementation municipale a de plus été modifiée pour permettre et encadrer le développement de projets de minimaisons et d’habitations intergénérationnelles.

AVENIR ­DE L’ÉGLISE

Les consultations ont aussi révélé plusieurs préoccupations entourant l’avenir de l’église. «  ­La ­Municipalité a confié un mandat à une clinique d’architecture patrimoniale afin d’avoir un portrait de la situation. Il y a un tour complet du bâtiment qui a été fait au printemps afin d’évaluer les actions à entreprendre à court et long terme. Le son de cloche que nous avons eu est que l’église est en meilleur état qu’anticipé, mais nous le saurons vraiment lorsque nous aurons le rapport  », a soutenu M. Cloutier.

SOUTIEN À L’ENTREPRENEURIAT

­Saint-Julien s’est doté au cours des dernières années d’un programme incitatif à l’entrepreneuriat. «  ­Nous n’avons pas beaucoup de services de proximité, donc si quelqu’un a une idée en ce sens ou pour une autre sorte d’entreprise, nous avons des subventions pouvant aller jusqu’à 25 000 $  », a indiqué ­Martin ­Cloutier.

Un terrain situé en plein cœur du village a aussi été acquis par la ­Municipalité. «  ­Il y a déjà eu un bloc à appartement qui a brûlé il y a plusieurs années à cet endroit. Nous avons acheté et nettoyé le terrain. Il est disponible pour quelqu’un qui aurait un projet intéressant pour les gens du village  », a informé le directeur général.

NOUVELLES ­CONSULTATIONS À ­VENIR

De nouvelles consultations devraient avoir lieu à ­Saint-Julien afin d’orienter les actions et projets dans les prochaines années. «  ­Nous sommes fiers du bilan des dernières années. Nous avons confiance que les gens participent bien à cette nouvelle phase de consultations  », a affirmé ­Martin ­Cloutier.

Ce dernier a enfin tenu à souligner l’engagement des citoyens et citoyennes qui amènent constamment de nouvelles idées et soutiennent la municipalité.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires