La valorisation des matières plastiques résiduelles au Québec

La valorisation des matières plastiques résiduelles au Québec
L’événement est organisé grâce à la collaboration du Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada. (Photo : depositphotos.com)

L’Espace entrepreneuriat région Thetford (E2RT), la Société de développement économique de la région de Thetford (SDE), le Centre de technologie minérale et plasturgie (CTMP), Oleotek et le Cégep de Thetford annoncent la tenue des États généraux sur la valorisation des matières plastiques résiduelles, le mercredi 28 mars, au Centre de réception Mont Granit à Thetford Mines.

Avec la fermeture du marché de la Chine pour les matières recyclées, dont le plastique en janvier 2018, il est important de discuter de la situation et de trouver des solutions pour valoriser le plastique résiduel au Québec. Ouverts aux entreprises, aux élus et aux acteurs québécois dans le domaine (centres de tri, transformateurs, chercheurs, recycleurs), les États généraux feront le tour du sujet : présentations, échanges, informations et opportunités à saisir seront à l’ordre du jour.

«Une nouvelle génération de concepteurs soucieux du développement durable est pionnière dans l’utilisation du plastique recyclé comme matière première, à mesure que la pollution augmente. Pendant des décennies, le ‘plastique vierge’ a été utilisé pour tout produire, des emballages alimentaires aux meubles, mais à mesure que l’impact environnemental de ce matériau devient plus apparent, un nombre croissant de concepteurs explore des alternatives. Le plastique recyclé est une solution plus durable et en plus d’avoir un faible coût, il peut être produit dans un large éventail de couleurs, de motifs et de textures», explique Mario Huard, directeur général de E2RT.

Plusieurs intervenants, directement concernés par la valorisation des matières plastiques résiduelles au Québec, seront présents pour faire un état de la situation. Il sera également possible d’en apprendre plus sur les potentiels de valorisation des matières plastiques résiduelles et les programmes qui sont accessibles.

Les grands thèmes de la journée seront la fermeture de la Chine cause de la crise ou levée du voile sur une crise sous-jacente, quatre études de cas au Québec, quelles sont les options qui s’offrent à nous en matière de technologies, de nouvelles tendances et d’opportunités à saisir, ainsi que quelles sont les ressources financières disponibles.

La programmation complète et les informations au sujet de l’inscription sont disponibles au www.e2rt.com/plastique.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires