Victime de vandalisme depuis cinq ans :  Roger Fecteau en a assez

Un citoyen du secteur Saint-Daniel à Adstock près de Thetford Mines, Roger Fecteau, est victime de vandalisme à sa propriété de la rue Perreault depuis maintenant cinq ans. Une attaque sur sa boîte postale est finalement ce qui a fait déborder le vase.

«Samedi matin, je me dirige vers ma boîte pour ramasser le courrier et en arrivant, je me rends compte que la poignée qui retient la trappe a été modifiée. Ne pas l’avoir vu avant, j’aurais pu me blesser en me coupant. C’est là que j’ai décidé que c’était assez. Ce n’était pas la première fois qu’on endommageait quelque chose sur ma propriété», raconte-t-il.

Depuis les cinq dernières années, Roger Fecteau a vu, entre autres, l’un de ses panneaux solaires être brisé, les écrous de ses roues de voiture desserrées, trois fois plutôt qu’une, ainsi que sa machine à pression briser.

Même s’il n’a jamais vu personne poser ces gestes, M. Fecteau se doute qu’une chicane survenue il y a plusieurs années avec une certaine personne est à l’origine de ce vandalisme. «Pendant un temps, ça me passait par-dessus la tête. Je crois savoir qui est le responsable et il ne me dérangeait pas beaucoup avant. Par contre, maintenant que c’est une tentative de blessure, c’est très grave. Il n’y a pas seulement moi qui aurais pu me blesser, mais aussi le livreur de journaux», déplore-t-il.

Roger Fecteau est maintenant en contact avec un avocat. «On va lui envoyer une mise en demeure pour qu’il arrête de mettre les pieds chez moi et qu’il ne me parle plus. S’il continue, je vais appeler la police. Le vandalisme, c’est criminel. Je veux qu’il sache que je ne me laisserai pas faire», a-t-il conclu.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires