VirJiny Provost est déterminée à faire sa place

VirJiny Provost est déterminée à faire sa place
La candidate du Bloc québécois dans Mégantic-L'Érable

POLITIQUE. VirJiny Provost de Thetford Mines représentera le Bloc Québécois dans le comté de Mégantic-L’Érable pendant la campagne électorale. Âgée de 18 ans, l’étudiante en Arts et lettres au Cégep de Thetford se dit extrêmement motivée.

«J’ai toujours été souverainiste. Même avant de m’intéresser réellement à la politique, je savais que je voulais que le Québec devienne un pays un jour. Je veux parler aux gens et m’approcher d’eux. J’aimerais qu’ils m’en apprennent autant que je peux leur en apprendre», a mentionné la candidate au COURRIER FRONTENAC.

Deux enjeux l’interpellent particulièrement dans la région. «Le premier, c’est le transport des matières dangereuses à Lac-Mégantic. Nous ne pouvons pas passer à côté avec tout ce qui est arrivé en 2013. C’est un drame épouvantable qui a eu des répercussions sur le plan économique, environnemental, mais aussi chez les familles. Il est nécessaire de mettre en place des lois pour que cela ne se reproduise plus et pour que les citoyens soient en sécurité», a-t-elle dit.

La candidate s’intéresse aussi à la problématique entourant l’exode des jeunes et des familles. «Il faut contrer la dévitalisation dans les régions. J’ai des amis qui sont partis pour étudier et vivre ailleurs au Québec alors que d’autres font leur vie en région et aiment ça. Par contre, il n’y en a pas assez. Il faut inciter les gens à demeurer ici. La région doit être plus attrayante sur le plan économique, social et culturel. Il faut maintenir les services et en offrir de nouveaux», a renchéri VirJiny Provost.

 

 

 

 

 

Trop jeune?

Lors de l’annonce de la candidature de la bloquiste sur les médias sociaux, plusieurs ont déclaré que cette dernière était trop jeune pour se présenter aux élections.

La principale intéressée ne partage pas cet avis. «Il n’y a pas d’âge pour se lancer en politique. Cela ne m’atteint vraiment pas. Les gens peuvent dire que je suis jeune parce que c’est un fait, mais dire que je le suis trop, ça devient un jugement», a-t-elle déploré.

«Ce n’est pas parce que je vais avoir 19 ans dans un mois que je serai moins déterminée ou que j’aurai moins de volonté que quelqu’un qui a 30 ou 40 ans. C’est vrai que je suis jeune, mais je sais que je suis capable de le faire. Je crois en moi et en mon parti», a-t-elle conclu.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires