Agir contre l’intimidation au Cégep de Thetford

Agir contre l’intimidation au Cégep de Thetford

Les étudiantes Audrey-Anne Abran, Léya Baril-Larochelle et Cassy Pinette ont choisi d'agir symboliquement contre l'intimidation en enlevant un message haineux sur une table.

Crédit photo : gracieuseté

Dans le cadre de la semaine contre l’intimidation et la violence à l’école qui se tenait du 1er au 7 octobre, l’équipe Coup de Pouce du Cégep de Thetford a su créer des émotions et des réactions grâce à une activité de sensibilisation qui consistait à faire vivre une expérience réelle aux étudiants, et ce, tant au Cégep qu’au Campus de Lotbinière.

Pour se faire, les tables de la cafétéria et du salon du personnel ont été vandalisées volontairement avec des mots haineux qui faisaient référence à des situations d’intimidation. Sur l’heure du dîner, les étudiants et membres du personnel étaient donc confrontés à un choix : devenir des acteurs silencieux et complices en ignorant les messages sur les tables ou agir contre l’intimidation en nettoyant leur table ou en exprimant leur désaccord.

Des intervenants étaient présents sur place pour discuter et faire prendre conscience aux participants des conséquences et des impacts de l’intimidation et pour animer des échanges sur les solutions possibles pour contrer ce phénomène destructeur.

Les recherches montrent que l’intimidation peut mener à la dépression, à l’anxiété, à une baisse d’estime et à des maladies physiques. Malheureusement, l’intimidation a une incidence directe sur les études en entraînant une perte d’intérêt pour les activités scolaires, une baisse des notes, de l’absentéisme, l’abandon de cours et le décrochage scolaire. Le processus du choix de carrière et la persévérance scolaire sont affectés par l’intimidation puisqu’elle détruit la construction identitaire et l’estime de soi.

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

avatar