Les Bâtisseurs de montagnes proposent une pièce «coquine»

Les Bâtisseurs de montagnes proposent une pièce «coquine»

Louis Côté, Myriam Breton, Bernard Turcotte, Isabelle Lessard et Raphaël Bernier font partie de la distribution.

Crédit photo : Gracieuseté

L’équipe du théâtre Les Bâtisseurs de montagnes explore un thème prometteur pour sa comédie d’été en présentant la pièce «Pierre, Marie… et le démon» de Michel Marc Bouchard.

«C’est la recherche de nouveaux textes qui nous a conduits à cet auteur québécois à l’humour fin, malicieux et toujours efficace. Le public se souviendra de s’être bidonné avec «Les grandes chaleurs» et «Les papillons de nuit» du même auteur sur nos planches», affirme tout sourire Germain Nadeau, metteur en scène.

La pièce

C’est un lendemain de veille difficile, dimanche maudit, pour Pierre et Marie, petit couple amoureux, mais englué par la routine. Après avoir fêté, avec beaucoup trop d’enthousiasme et encore plus d’alcool, la promotion de madame comme nouvelle attachée politique auprès du ministre du Commerce extérieur, ils découvrent un jeune inconnu dans leur lit, un bel ange cornu à qui ils auraient fait une bien compromettante promesse dont ils n’ont aucun souvenir. Bonjour mal de tête, promesses d’ivrogne et autres tentations!

Côté distribution, on remarque, pour la toute première fois sur la scène du studio-théâtre Paul-Hébert, la présence de Louis Côté (Pierre), comédien bien connu dans la région, qui donnera la réplique dans un rythme effréné aux diablotins Myriam Breton (Marie), Isabelle Lessard (Angéla), Bernard Turcotte (ministre) et à la jeune recrue Raphaël Bernier (le démon).

Cette distribution infernale suscitera rires, désirs et tentations dans les immenses décors d’Yves Kirouac. La pièce sera présentée au studio-théâtre Paul-Hébert de Thetford Mines du 22 juin au 25 août.

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

avatar