Bien manger tout en s’instruisant

COLERAINE. La santé étant au cœur des préoccupations des établissements d’enseignement, l’école Sainte-Bernadette a récemment décidé de prendre les grands moyens en installant à l’intérieur de ses murs une cuisine complète où les élèves pourront apprendre à cuisiner et ainsi développer une saine alimentation.

L’école a d’ailleurs procédé à l’inauguration de cette nouvelle installation, le lundi 23 mars, en présence de collaborateurs, des enseignants, d’instances de la Commission scolaire des Appalaches et de quelques cuistots en herbe.

Ainsi, dans le but de favoriser une saine alimentation, les responsables ont choisi de donner de la formation aux élèves. Ces derniers goûtent une variété de produits, ils apprennent à manipuler divers outils, à lire une recette, à mesurer des quantités, à respecter une hygiène de travail, à nettoyer et à penser à un menu pour un repas équilibré, tout ça dans un contexte de développement de l’autonomie et de méthodes de travail efficaces.

La cuisine «Ami-Bouffe» servira non seulement dans un but pédagogique, mais aussi dans un but pratique alors que nombreux élèves profiteront des repas offerts et ce, à faibles coûts. L’école étant située dans un secteur où le contexte économique est plus difficile et où c’est plus ardu pour certaines familles, la direction et le personnel ont décidé de tenter de trouver des solutions afin de répondre à ce besoin essentiel qui est l’importance de bien se nourrir.

«Cette sensibilisation à une saine alimentation est présente dans l’école depuis plusieurs années. Au fil des ans, nous nous sommes mis à cuisiner avec nos groupes d’élèves. Cette année, chaque élève de la prématernelle à la sixième année ira cuisiner avec son enseignante au moins six fois durant l’année. De plus, un projet de minicafétéria s’est également ajouté afin de proposer un dîner chaud par mois aux élèves. L’enthousiasme et l’intérêt des enfants nous permettent de constater à quel point nos interventions sont importantes», a affirmé l’enseignante responsable, Judy Gormley, lors de l’inauguration.

Mentionnons également que cette initiative a été mise sur pied à la suite d’un refus d’aide du Club des petits déjeuners à l’école puisque celle-ci ne possédait pas les installations nécessaires. Le personnel s’est donc retroussé les manches afin de mener à bien ce projet pour que leurs élèves aient accès à une alimentation nécessaire pour leur santé physique et intellectuelle.

La construction de ce coin-cuisine a notamment nécessité un investissement situé entre 40 000 $ et 50 000 $. Plusieurs partenaires ont participé au processus, dont la Commission scolaire des Appalaches, le Comité du Pacte rural, la Municipalité de Saint-Joseph-de-Coleraine, la Fondation Jean-Dupéré, le programme «Bouge bien, bouffe bien en Appalaches», la Caisse Desjardins du Carrefour des lacs, la technicienne en architecture Mariève Laflamme et Katleen Hamel.

Enfin, l’école est déjà en pourparlers avec certains groupes pour que la cuisine serve à la communauté durant les soirées.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires