Les 60 ans d’aéromodélisme à Thetford Mines

THETFORD. L’aéromodélisme existe sur le territoire depuis les années 50. Des pionniers comme Gédéon Laquerre, Jean-Marc Gagnon et Jean Paré fabriquaient leurs modèles à partir de plans à l’échelle. Leur association s’appelait « Les chauves-souris ».

Ces modèles étaient propulsés avec des moteurs à essence et puisque l’électronique n’était pas développée dans ce temps-là, la façon de contrôler leur modèle se faisait par vol circulaire. Les avions étaient reliés à deux fils contrôlant la montée et la descente.

Au fil des années avec le développement technologique, le vol de type circulaire a cédé sa place au vol télécommandé. Dans les années 80, le club Mini-Air de Thetford était installé dans les rues de l’ancien Saint-Maurice. En raison des activités minières, le club se déplaça tout près de l’aéroport avec la collaboration de la Ville de Thetford Mines. Le site comprend une piste de 20 m par 150 m et est aménagé en respectant les normes sécuritaires de la MAAC (Modélistes aéronautiques associés du Canada).

Le but d’un club de modéliste est d’avoir un endroit pour faire voler des avions et hélicoptères téléguidés en toute sécurité et aussi pour enseigner les principes de vol et l’apprentissage du vol téléguidé. Faire partie d’un club de modélistes évite de faire des choix d’avions ou d’hélicoptères qui ne sont pas appropriés.

Le choix d’un modèle est très important pour éviter des déceptions à la suite d’un écrasement ou d’un bris d’équipement. (JHS)

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires