Festival des Générations : Les Trois Accords ont fait la fête

ÉVÉNEMENT. Musique entraînante, artistes populaires et ambiance festive, tous les ingrédients y étaient pour faire du Festival des Générations d’East Broughton un véritable succès. Près de 1800 visiteurs se sont rendus sur le site de l’école Paul VI pour participer aux activités qui se sont déroulées du 11 au 14 août.

Pour cette dixième édition, il va sans dire que les organisateurs ont fait les choses en grand. Ils souhaitaient offrir au public un spectacle hors de l’ordinaire et ils ont su relever le défi. « Cette année, nous avons décidé de « fesser » fort avec la venue du très populaire groupe les Trois Accords», ont affirmé les membres du comité organisateur.

Vendredi soir, la foule était composée de gens de toutes les générations. Des enfants aux baby-boomers, les spectateurs ont chanté à tue-tête les mélodies bien connues du groupe originaire de Drummondville. Les artistes étaient, eux aussi, très contents de faire partie de la fête. «C’est vraiment spécial pour nous d’être ici parce que c’est la première fois qu’on vient et, en plus, c’est notre dernier show de l’été. Alors, on est vraiment content de faire partie de votre festival et d’être avec vous pour souligner ça!», s’est exclamé Simon Proulx, chanteur et leader du groupe des Trois Accords.

Une programmation des plus variées

Durant ces quatre jours de festivités, les spectateurs ont eu droit à une programmation des plus intéressantes. Danse en ligne, tournois de beerpong, bubblefoot et washer, souper méchoui et spectacle d’humour ainsi que plusieurs activités pour les enfants étaient au menu afin de divertir petits et grands. On a pu voir défiler sur scène des artistes de la région tels que Les Poulailleux, qui ont su mettre l’auditoire dans l’ambiance en attendant les Trois Accords. « Ça ne sera plus très long, ils s’en viennent! D’ici là, on s’occupe de vous autres et on revient après le show pour fêter jusqu’à trois heures du matin», a lancé à quelques reprises Olivier Vachon, membre des Poulailleux, pour faire patienter la foule survoltée.

Les organisateurs désirent donner du dynamisme à la petite municipalité dont ils sont fiers. «Des gens de partout se sont déplacés pour l’occasion. Magog, Montréal, Sherbrooke… cette année, on a battu des records de participation et on a réussi à aller chercher des gens d’un peu partout» s’est exprimé Marjorie Vachon, membre du comité organisateur.

Par ailleurs, une soixantaine de bénévoles ont travaillé fort pour que l’événement soit rendu possible. «Tout le monde était à leur poste et a du plaisir à participer aux festivités. On est fier de pouvoir présenter un show d’une telle envergure», a renchéri Émilie Rodrigue, une des bénévoles.

Une fois de plus, les organisateurs et les bénévoles sont très heureux du déroulement de l’événement. Malgré la température incertaine, les festivaliers ont passé de très beaux moments et les musiciens ont été à la hauteur de leurs attentes. «On est extrêmement fier et impressionné de la grande popularité qu’a eue le festival. C’est certain que nous allons revenir en force l’année prochaine. On veut continuer sur cette lancée et on tient à remercier nos nombreux partenaires et bénévoles ainsi que tous les festivaliers qui sont passés nous voir!», a conclu Mme Vachon.

Le Festival des Générations sera assurément de retour l’an prochain pour une onzième édition des plus festives.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires