La Station de ski du Mont Adstock termine la saison dans le rouge

La Station de ski du Mont Adstock termine la saison dans le rouge
Coopérative de solidarité de la station de ski du Mont Adstock (Photo Courrier Frontenac - Jean-Hugo Savard)

RÉGIONAL. La Station récréotouristique du Mont Adstock enregistrera cette année un déficit d’environ 45 000 à 50 000 $. La température médiocre du mois de décembre est principalement en cause.

«Nous avons eu une saison difficile en raison de la météo. Nous avons débuté les opérations le 25 décembre et terminé l’enneigement deux à trois semaines plus tard que la normale. Le temps des Fêtes représente 25 % à 30 % de tous nos revenus. Le bilan n’est pas encore complété, mais c’est certain qu’il va y avoir eu une légère baisse d’achalandage», a mentionné le président du conseil d’administration, François Lessard, au Courrier Frontenac.

En 2015, la station de ski avait terminé sa saison avec un excédent d’environ 22 000 $ alors que celui-ci se chiffrait autour de 12 000 $ un an plus tôt. «C’est sûr que nous sommes retombés dans le rouge, par contre, nous avons de bonnes ententes avec nos partenaires, que ce soit la MRC, certaines municipalités et Desjardins, qui nous assurent que ce n’est pas un problème. Nous avons un déficit, mais la station bénéficie de subventions annuelles qui permettent de l’effacer», a ajouté M. Lessard.

Peu d’inquiétude

Selon lui, la santé financière de la station n’est pas précaire dans le sens où celle-ci est parvenue à obtenir des enveloppes d’argent, il y a quelques années, lui permettant de moderniser ses équipements et d’établir des ententes avec ses partenaires pour assurer la pérennité des installations pour les 20 prochaines années. M. Lessard admet toutefois que la situation serait plus difficile dans l’éventualité que les prochaines saisons soient similaires à celle qui se termine.

 

 

 

 

Point positif, l’ouverture des sentiers de motoneige et de VTT a permis l’augmentation des revenus au bar et au restaurant de la station. «En janvier, nous avons eu une hausse d’environ 10 % des revenus. De ce côté-là, ça a bien été toute la saison», a dit François Lessard.

Dette

La Station récréotouristique du Mont Adstock cumule à ce jour une dette se chiffrant autour des 700 000 $. Elle dépassait le million $ il y a quelques années. Les subventions et la contribution financière de la station permettent de réduire ce montant d’environ 175 000 $ chaque année.

Départ

Le directeur général, Nicolas Bolduc, quittera ses fonctions d’ici les prochaines semaines après y avoir été en poste pendant plus de dix ans. «C’est une décision qui a été prise d’un commun accord. Nicolas avait le goût d’aller voir ailleurs. Nous sommes dans un processus d’embauche d’un nouveau directeur général. Nous allons faire cela au cours des deux prochains mois», a partagé le président.

Ce dernier dit avoir reçu à ce jour plusieurs candidatures. Notons que le poste de coordonnateur aux communications et au marketing sera également à combler dans les prochains mois.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires