Les frais de garderie modulés d’ici avril 2015

Les frais de garderie modulés d’ici avril 2015
(Photo : TC Media – Archives)

Le premier ministre Philippe Couillard a déclaré mercredi que son gouvernement veut tenir compte des différences de revenus des parents pour établir les tarifs des services de garde.

M. Couillard a affirmé que l’objectif du gouvernement est d’assurer la pérennité du programme de services de garde. «On veut que le régime soit préservé, on veut qu’il soit équitable et qu’il reflète la structure de revenus du Québec», a-t-il dit.

Selon un reportage du quotidien Le Devoir, les familles gagnant moins de 75 000 $ net par année devront payer 8 $ par jour pour envoyer leurs tout-petits à la garderie. Les familles ayant un revenu de 75 000 $ à 100 000 $ net paieraient entre 8 $ et 12 $ par jour, alors que les familles gagnant au-delà de 100 000 $ net verraient leur note s’élever à entre 12 $ et 15 $.

Ces frais toucheront les services de garde en Centre de petite enfance (CPE), ainsi que ceux en milieu familial et en garderie privée subventionnée.

Réactions

«Ce à quoi on assiste, c’est un charcutage sans précédent de l’état québécois et des services à la population, a dit la coporte-parole de Québec solidaire, Françoise David.

À l’Assemblée nationale, le chef par intérim du Parti québécois, Stéphane Bédard, a dit que c’était «une attaque directe contre la classe moyenne».

Du côté de la Coalition avenir Québec, la porte-parole en matière de Familles, Lise Lavallée, a fait savoir par communiqué que l’actuel ministre des Finances, Carlos Leitão, s’était déjà prononcé contre une hausse de 7 $ à 9 $ des tarifs de garde.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires