Un suspect et sa présumée victime au banc des accusés

Un suspect et sa présumée victime au banc des accusés
Police

Rémy Arsenault-Gagné et Samuel Goulet de Thetford Mines ont été accusés de plusieurs délits à la suite d’une invasion de domicile survenue, le jeudi 25 août en début d’après-midi, dans un logement de la rue Roberge.

Dans un premier temps, Rémy Arsenault-Gagné, 20 ans, doit répondre à des accusations de bris de probation, d’introduction par effraction, de méfait public et d’avoir proféré des menaces. Il a été conduit au Centre de détention de Québec. Il doit revenir au palais de justice le vendredi 2 septembre.

Pour sa part, Samuel Goulet, 18 ans, est accusé de bris d’engagement, de voies de fait armées, de voies de fait causant des lésions corporelles, de port d’une arme dans un dessein dangereux, de possession d’une arme prohibée et de possession de cannabis. Il a lui aussi été conduit au Centre de détention de Québec. Il doit revenir au palais de justice, aujourd’hui, pour la suite des procédures.

Les faits relatés

Les policiers de la Sûreté municipale ont été appelés à intervenir chez Samuel Goulet à la suite d’une invasion de domicile. La porte de son logement avait été forcée et quatre suspects y auraient fait irruption. Une dispute s’en serait suivie et les individus auraient pris la fuite. La présumée victime a quant à elle refusé de collaborer.

En soirée, vers 19 h, un appel a été logé à la centrale de police pour un homme de 20 ans se trouvant à l’hôpital de Thetford Mines et qui aurait reçu des projectiles de pistolets à plomb, notamment au visage.  À la suite de sa déposition, il a dû quitter pour recevoir des soins à l’extérieur de la région.

Dans les mêmes heures où le crime a été commis, cet individu a été aperçu par des sergents-détectives dans le secteur où a eu lieu l’invasion de domicile. Le croisement des informations a permis de comprendre que les événements auraient été commis par l’homme rencontré à l’hôpital.

Quant à la présumée victime, Simon Goulet, il aurait tiré des coups de pistolet à plomb envers celui qui venait d’entrer par effraction dans son appartement.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires