Lancement d’un outil de référence pour les proches aidants

Photo de Jean-Hugo Savard
Par Jean-Hugo Savard
Lancement d’un outil de référence pour les proches aidants
Claudia Rouleau espère que son livre amènera un certain réconfort auprès de ceux et celles vivant des situations semblables à la sienne.  (Photo : Gracieuseté - Xavier Dacher)

Claudia Rouleau a procédé au lancement du livre « Grandir comme proche aidant – Êtes-vous préparé à accompagner un être cher? », le jeudi 5 mai dernier.

Dans ce récit biographique en 12 chapitres, la femme originaire de Thetford Mines y propose des outils concrets, dont 12 clés pour aider les personnes qui assument le rôle de proche aidant.

En entretien avec le Courrier Frontenac, elle a mentionné que c’est l’accompagnement de sa mère Nicole lors des 30 derniers mois de sa vie qui lui a inspiré l’écriture de ce livre. « Elle était atteinte d’une maladie dégénérative qui a duré 30 ans. Mon père a été le principal proche aidant pendant toutes ces années. De mon côté, je me suis impliquée davantage vers la fin de sa vie où j’ai décidé de lui consacrer tous mes mardis pour réaliser sa liste de souhaits et pour qu’elle puisse partir l’âme en paix. »

Lors de l’une de ces journées, sa mère lui a remis le journal d’écriture et de citations « Merci la vie » de Chantal Lacroix. « Elle me l’a dédicacé en me disant qu’elle avait confiance en moi et qu’elle savait que je l’utiliserais pour réaliser de beaux projets. C’est à partir de là que je me suis mise à noter nos moments vécus ensemble lors de chaque visite, les leçons que j’en tirais, mes apprentissages et les organismes que je découvrais. J’ai fait cela pendant plusieurs mois, puis l’an dernier, j’ai eu le déclic et j’ai pensé que cela pourrait être bien d’en faire un guide de référence pour les proches aidants. »

Mme Rouleau a ajouté que l’inspiration est arrivée un bon matin et que son livre s’est écrit en l’espace de quatre jours. Elle a par la suite suivi trois formations pour perfectionner son écriture. Pour elle, ce processus a été libérateur. « Je partage une histoire qui est personnelle, mais en ayant la conviction que d’autres personnes vont se reconnaître. Être proche aidant, c’est difficile psychologiquement. Souvent, les gens sont isolés et démunis. Le fait de voir qu’il y en a d’autres qui vivent ce genre de situation, cela amène un certain réconfort. Je voulais faire œuvre utile à d’autres familles. »

L’auteure espère que les personnes qui se procureront cet outil de référence puissent en retirer quelque chose et passer à l’action. Notons que les profits découlant de la vente du livre seront remis à des organismes œuvrant dans ce milieu, dont le Mouvement Albatros.

L’auteure sera présente à la Librairie L’Écuyer de Thetford Mines, le samedi 28 mai, entre 10 h et midi, pour une séance de dédicaces.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires