Yves Kirouac reçoit le prix de meilleur comédien

Yves Kirouac reçoit le prix de meilleur comédien
L’équipe de la pièce «Vol au-dessus d’un nid de coucou» lors du gala qui avait lieu samedi dernier. (Photo : Gracieuseté – Les Cabotins)

Yves Kirouac de la Troupe de théâtre Les Cabotins a reçu le prix de meilleur comédien pour son rôle de McMurphy dans la pièce «Vol au-dessus d’un nid de coucou» lors de la 11e édition du Gala des Arlequins de la Fédération québécoise du théâtre amateur. L’événement avait lieu le samedi 16 juin au studio-théâtre Paul-Hébert de Thetford Mines.

Il est arrivé ex aequo avec Pierre Dionne de la troupe Montserrat. Les Cabotins ont aussi reçu une mention spéciale du jury, volet figuration, pour «Vol au-dessus d’un nid de coucou». Rappelons que la troupe était également nominée dans les catégories meilleure scénographie (Élyse Lessard), meilleure mise en scène (Emmanuelle Nadeau) et meilleure production.

Pour Yves Kirouac, son prix remporté a représenté la cerise sur le sundae d’une fin de semaine haute en émotions. «Je ne pouvais demander mieux pour ma fête, s’est-il exclamé en entrevue avec le Courrier Frontenac. Ce n’était pas gênant d’être en nomination quand tu regardais les gens et la qualité qu’il y avait. Je me disais, mon dieu, nous sommes vraiment rendus là dans notre théâtre amateur au Québec. C’est très impressionnant.»

«Gagner chez nous, l’année où la troupe fête son 50e anniversaire, dans le studio-théâtre dont je suis le président, c’est vraiment quelque chose de gros» – Yves Kirouac

Il s’agissait de la deuxième fois que le comédien jouait le rôle de McMurphy puisqu’avant 2017, la production avait déjà été jouée il y a quelques années. «Emmanuelle Nadeau, la metteure en scène, a décidé de me redonner le même rôle. Je crois que nous étions deux dans cette situation. Nous avons offert de quoi de très bonne qualité et c’est le fun de voir que cela a été reconnu par nos pairs à travers le Québec. Cette pièce est l’un des beaux succès que nous avons eus, les gens s’y attachent facilement. Ultimement, comme théâtre amateur, c’est ça notre paye, quand les gens viennent nous voir et adorent ce que nous faisons», a soutenu M. Kirouac.

Une première à Thetford

Il s’agissait de la première fois que ce gala était présenté à Thetford Mines. Cela mettait notamment fin à la 50e saison des Cabotins. Une douzaine de troupes de partout en province s’étaient déplacées pour l’événement et les autres activités organisées tout au long de la fin de semaine.

«C’était le fun de faire ça l’année du 50e de la troupe, dans notre théâtre et dans nos affaires. Ce fut une belle soirée. Je pense que nous avons fait bonne figure au Québec avec ce gala. La salle était pleine, alors nous avions au moins 145 personnes. Les gens d’ailleurs ont été impressionnés de voir le studio-théâtre», a raconté Yves Kirouac.

Selon lui, ce gala aide à amener les projecteurs sur le théâtre amateur. «Chaque fois que j’ai l’occasion de participer, je leur dit continuez votre travail parce que ce sont des reconnaissances qui donnent une bonne visibilité. C’est quelque chose de grand pour le théâtre amateur», a-t-il conclu.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires