Deux adolescents arrêtés pour agression sexuelle

Deux adolescents arrêtés pour agression sexuelle

Crédit photo : Archives

Deux adolescents de 16 et 15 ans et ont été arrêtés dans les dernières semaines pour agression sexuelle.

Dans un premier temps, une adolescente de 12 ans s’est présentée le 28 septembre au poste de la Sûreté municipale accompagnée de sa mère afin de déposer une plainte. Les premiers éléments d’enquêtes recueillis par les sergents-détectives indiquent qu’elle aurait eu des relations sexuelles avec un ami, alors qu’elle n’y avait pas consenti. Le garçon était âgé de 16 ans et aurait menti en alléguant être plus jeune. Il a été arrêté, puis libéré sous promesse de comparaître en Chambre de la jeunesse au palais de justice de Thetford Mines le 21 janvier 2019.

Ensuite, le mercredi 3 octobre, les sergents-détectives ont ouvert une enquête en matière d’agression sexuelle alors qu’une jeune adolescente âgée de 12 ans aurait eu des relations sexuelles avec un garçon âgé de 15 ans. Ce dernier a été arrêté, puis libéré sous promesse de comparaître également.

Rappel sur le consentement sexuel

En guise de prévention, le Service de police rappelle à la population que le Code criminel est explicite quant à l’âge du consentement aux relations sexuelles :

– Il a été établi à 16 ans;
– Cependant, un jeune âgé de 16 ans ou plus peut consentir à avoir une relation sexuelle si celle-ci ne s’effectue pas à l’intérieur d’une situation de dépendance, d’autorité ou de confiance;
– Les jeunes de moins de 16 ans ne peuvent pas se livrer à une activité sexuelle avec consentement, quelle qu’en soit la nature, sauf selon les exceptions suivantes :
o Première exception : un jeune de 12 ou 13 ans pourrait consentir à une activité sexuelle avec une autre personne âgée d’au plus 2 ans de son âge;
o Seconde exception : un jeune de 14 ou 15 ans pourrait consentir à une activité sexuelle avec une autre personne d’au plus 5 ans de son âge.
– Un jeune de moins de 12 ans ne peut pas consentir à avoir une relation sexuelle;
– Selon le Code criminel, les adultes doivent prendre toutes les mesures raisonnables pour s’assurer de l’âge du jeune, car cela ne constitue pas un moyen de défense contre une accusation.

Il est important de rappeler que peu importe l’âge, un partenaire peut en tout temps retirer son consentement lors d’un rapport sexuel. Si l’autre partenaire ne cessait pas immédiatement, il y aurait alors agression sexuelle.

Au cours de l’année 2017, les policiers de la Sûreté municipale de Thetford Mines ont ouvert 41 dossiers concernant des crimes à caractère sexuel. Depuis le début de l’année 2018, nous en avons ouvert 21. Des victimes de tous les âges ont été rencontrées. Une personne qui se sent victime en pareil contexte pourrait ressentir de la honte et aurait tendance à taire son histoire. Les agents du Service de police peuvent offrir une écoute active en accueillant toutes personnes qui désirent consulter en la matière avant de décider à déposer une plainte criminelle.

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

avatar