Deux en trois pour les Blue Sox

Deux en trois pour les Blue Sox

En plus de sa victoire, Jonathan Paquet a réussi deux coups sûrs comme frappeur désigné dans la défaite contre Saint-Jean-sur-Richelieu.

Crédit photo : Courrier Frontenac - Jean-Hugo Savard

Les Blue Sox de Thetford ont connu une excellente fin de semaine alors qu’ils ont remporté deux des trois rencontres qu’ils ont disputées au stade Amédée-Roy de Sherbrooke. Après deux victoires successives, ils ont conclu sur un revers de 10-5 dimanche devant les meneurs au classement les Pirates de St-Jean-sur-Richelieu.

Dominic Bolduc était satisfait du rendement de son équipe. «On avait un paquet de joueurs qui n’avaient pratiquement pas joué depuis le début de l’année. On avait une équipe C et on a joué deux bonnes parties contre les deux meilleures équipes de la ligue», a noté l’entraîneur au terme du week-end.

Dans le revers, les Sox ont inscrit tous leurs points au cours des deux premières manches contre François Lafrenière. Par la suite, l’artilleur, qui compte le plus de victoires cette saison avec cinq, a été intraitable. Au cours des cinq dernières manches, seulement trois coureurs ont atteint les sentiers à la suite de trois erreurs et il a retiré dix frappeurs sur des prises.

À son premier départ de l’année, Philippe Valiquette s’est bien débrouillé. Il n’a permis qu’un point en trois manches de travail. Philippe-Antoine Gagnon et l’entraîneur lui ont succédé sur la butte. «Il a lancé en relève au cours des dix dernières années. Le défi, c’est d’étirer le nombre de manches, mais il faut y  aller tranquillement. Il n’avait lancé qu’une manche à deux occasions jusqu’à maintenant et il a été correct», a mentionné Dominic Bolduc au sujet du lanceur gaucher.

Victoire contre les Castors

Plus tôt en matinée dimanche, les Blue Sox ont vaincu les Castors d’Acton Vale 7-1 grâce au brio de Jonathan Paquet qui a lancé un match complet des sept coups sûrs en plus de faire mordre la poussière à sept frappeurs des champions en titre. «Depuis le début de la saison, j’essayais des choses sans trop de succès, mais aujourd’hui (dimanche), ç’a vraiment cliqué», d’expliquer celui qui n’a donné aucun but sur balles.

L’unique point des perdants a été le résultat d’un circuit d’Emmanuel Forcier. «Je lui lève mon chapeau. Il a fait contact sur une rapide hors de la zone des prises. Pour le reste, j’ai été en mesure de bien me défendre», a raconté celui qui a mérité sa première victoire en deux décisions.

Une 50e pour Michel Simard

Après quelques tentatives, Michel Simard a atteint le cap des 50 victoires dans la Ligue de baseball majeur du Québec lors de la victoire de 4-3 sur les Expos de Sherbrooke vendredi. Les perdants ont réussi deux de leurs trois points en cinquième manche. «Ç’a été une manche difficile, mais ils ont eu de bonnes présences au bâton avec de bons contacts. Je suis bien content que ça se soit bien terminé.»

Longue absence pour Stéphane Pouliot

Les Blue Sox devront se passer des services de Stéphane Pouliot pour une période de quatre à six semaines. Le puissant cogneur souffre d’une fracture de la rotule qu’il s’est infligée au deuxième match de la saison. En quatre parties, il a conservé une moyenne au bâton de .308 avec un circuit et deux points produits.

Retour à domicile

Après un exil de plus d’un mois, les Blue Sox retrouveront le stade Desjardins en fin de semaine pour y disputer trois rencontres. Ils recevront samedi les Reds de Capital City pour un match en après-midi et un second en soirée. Cette équipe de la région d’Ottawa affronte à deux reprises chaque formation du circuit Bélisle. Dimanche, les Blue Sox seront les hôtes du Big Bill de Coaticook.

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

avatar