Un homme arrêté après avoir fui la police

Un homme arrêté après avoir fui la police
(Photo : Archives)

Frank Bélanger-Roy a été arrêté à son lieu de travail, le vendredi 15 juin, après avoir fui la police lors d’une interpellation survenue la veille. Il était alors en bris d’engagement pour un autre dossier devant la Cour.

Dans la nuit du mercredi au jeudi 14 juin, un patrouilleur de la Sûreté municipale a aperçu un cycliste circulant sur le boulevard Frontenac à la hauteur de l’entreprise Canatal sans phare blanc à l’avant ni feu rouge à l’arrière. Voyant que cette situation pouvait être dangereuse pour le cycliste, le policier a procédé à l’interception de celui-ci.

Au moment de valider l’identité de l’homme, le patrouilleur a appris qu’il était sous le coup d’un couvre-feu et se devait de résider dans un appartement de Lévis. Ces conditions lui avaient été imposées en février 2018 lors d’une libération sous engagement après avoir été accusé sur des dossiers en matière de menaces et de stupéfiants au palais de justice de Montmagny.

L’individu s’est soudainement sauvé sur son vélo pour ensuite traverser un fossé et fuir à pied dans le boisé donnant sur la rue Ainsley. Des recherches ont été entreprises, mais le fuyard n’a pas été retrouvé. Le suspect a finalement été arrêté le lendemain à son lieu de travail. Un comprimé de méthamphétamine a été trouvé sur sa personne lors de la fouille.

Après avoir comparu par voie téléphonique dans la soirée du vendredi 15 juin, Frank Bélanger-Roy est demeuré détenu et a été conduit au centre de détention de Québec. Son enquête sur remise en liberté s’est tenue le lundi 18 juin au palais de justice de Thetford Mines. Il est accusé de deux chefs de bris d’engagement, d’entrave au travail d’un agent de la paix et de possession de méthamphétamine. Il est demeuré détenu et reviendra en Cour le 21 juin.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires