Intervention policière sur la rue Roberge : l’individu toujours à l’hôpital

Intervention policière sur la rue Roberge : l’individu toujours à l’hôpital
Courrier Frontenac - Jean-Hugo Savard (Utilisation interdite) (Photo : Courrier Frontenac - Jean-Hugo Savard (Utilisation interdite))

L’homme de 51 ans qui a tenu les policiers en haleine vendredi dernier sur la rue Roberge à Thetford Mines était toujours sous surveillance policière à l’hôpital, lundi. On ne craint toutefois pas pour sa vie. Il comparaîtra en Cour dès que sa santé le lui permettra.

Rappelons que ce dernier aurait retourné son arme blanche contre lui. Il aurait précédemment blessé deux autres personnes avant que celles-ci puissent s’enfuir. L’une d’entre elles était également toujours à l’hôpital lundi.

Le Bureau des enquêtes indépendantes (BEI) a été mandaté afin de faire la lumière sur ce dossier. Cela pourrait prendre plusieurs mois avant d’en connaître les conclusions.

Le BEI a fait appel au Service de police de la Ville de Québec pour agir comme corps de police de soutien.

Le BEI a pour mission de faire enquête dans tous les cas où une personne, autre qu’un policier en service, décède, subit une blessure grave ou est blessée par une arme à feu utilisée par un policier lors d’une intervention policière ou durant sa détention par un corps de police.

Plus de détails: Intervention policière sur la rue Roberge : trois blessés, dont un grave

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires