Voies de fait et agression sexuelle : un Thetfordois écope d’une peine de 40 mois d’emprisonnement

Voies de fait et agression sexuelle : un Thetfordois écope d’une peine de 40 mois d’emprisonnement
Palais de justice de Thetford Mines (Photo : Courrier Frontenac - Jean-Hugo Savard)

Un Thetfordois âgé de 31 ans a écopé d’une peine de 40 mois et 15 jours de pénitencier après avoir été reconnu coupable de plusieurs chefs d’accusation, dont voies de fait et agression sexuelle sur son ex-conjointe. La sentence a été rendue le vendredi 5 août au palais de justice de Thetford Mines.

Les crimes pour lesquels l’individu a été reconnu coupable ont été commis entre juillet 2019 et janvier 2021 à Thetford Mines. En plus de voies de fait et agression sexuelle, il s’agit de menaces de causer la mort ou des lésions corporelles (2 chefs), voies de fait armées (3 chefs) ainsi que de méfait à l’égard d’un bien. Il avait également été reconnu coupable de trafic de stupéfiants.

En plus de sa sentence d’emprisonnement, il lui sera interdit à vie d’avoir en sa possession des armes à feu, arbalètes, armes prohibées, armes à autorisation restreinte, dispositifs prohibés, munitions, munitions prohibées et substances explosives. Il doit aussi fournir un échantillon d’ADN.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
5 Commentaires
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Daniel P.
Daniel P.
1 mois

Légère peine pour de telles agression ! Toujours la même justice bonbon au Québec et au Canada !

Pierre G
Pierre G
1 mois

Ce serait utile de connaitre le nom de la personne dans de tels articles, ça ne vaut pas grand chose la justice anonyme……

D. Langlais
D. Langlais
1 mois

Je suis du même avis que Pierre G.
Quand une personne a comparu et a été condamnée dans une cause, sans qu’il ait eu  » Huis clos », son identité devrait être révélée. La Justice est publique.
C’est chose courante au Courrier Frontenac. Est-ce une politique du journal à ses journalistes?

Sylvie
Sylvie
1 mois
Répondre à  Claudia Fortier

Ce serait probablement mieux d’attendre que l’ordonnance soit levée avant de publier de tels articles car nous sommes un petit milieu ici, les gens spéculent beaucoup en attendant et des réputations peuvent être brisées… Publier l’information entière au lieu de privilégier la rapidité d’un « écho » est plus utile et logique. Merci.