La propriétaire d’une résidence privée arrêtée pour voies de fait

Photo de Jean-Hugo Savard
Par Jean-Hugo Savard
La propriétaire d’une résidence privée arrêtée pour voies de fait
Palais de justice de Thetford Mines (Photo : Courrier Frontenac - Jean-Hugo Savard)

Les policiers de la Sûreté municipale de Thetford ont procédé à l’arrestation de Marie-Pier Jean en lien avec des voies de fait commises à l’endroit de trois de ses résidents se trouvant en situation de vulnérabilité.

La femme de 34 ans de Thetford Mines exploite une résidence privée pouvant héberger jusqu’à neuf personnes présentant une déficience intellectuelle ou un trouble du spectre de l’autisme.

Selon la Sûreté municipale, les événements reprochés seraient survenus entre les mois d’avril et novembre 2018. Une dizaine de personnes ont été rencontrées par les enquêteurs en collaboration étroite avec les intervenants sociaux du Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA).

L’enquête s’est amorcée le 19 novembre après que des professionnels du réseau de la santé œuvrant auprès de ce type de clientèle aient constaté des signes de mauvais traitements qui auraient été causés par la propriétaire. Les allégations font état de lacunes au niveau de l’hygiène des résidents, de l’alimentation et du traitement des blessures, allant même à des voies de fait ayant été commises à ces personnes vulnérables.

Marie-Pier Jean a comparu au palais de justice de Thetford Mines le mercredi 28 novembre. La suite des procédures a été fixée au 1er février. Elle a été libérée sous engagement assorti des conditions suivantes :

  • Interdiction d’entrer en contact avec les résidents relocalisés, ni les employés de sa ressource et ni les intervenants du CISSS-CA liés au dossier;
  • Interdiction de chercher, d’accepter ou de garder un emploi rémunéré ou non ou un travail bénévole qui la place en relation de confiance ou d’autorité vis-à-vis les personnes vulnérables;
  • Interdiction d’opérer une ressource de type familiale.

La Sûreté municipale rappelle que toute personne peut consulter un service de police lorsqu’elle croit que des gens vulnérables puissent vivre des situations semblables. De telles allégations de mauvais traitements seront toujours considérées comme étant sérieuses et les policiers s’assureront d’agir sans délai en collaboration avec d’autres types de professionnels afin de redonner une qualité de vie à ces personnes démunies.

 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
19 Commentaires
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Martine Grégoire
Martine Grégoire
4 années

Félicitations aux gens qui ont dénoncé cette résidence. Il est grand temps que les gens se réveillent et arrêtent d’avoir peur de dénoncer.

Jessie
Jessie
4 années
Répondre à  Martine Grégoire

Tu as tout à fait raison

Suzanne
Suzanne
4 années

C’est bien de dénoncer, bravo, mais… il est important avant d’atteindre à la réputation d’une personne, de prendre connaissance du dossier. Plusieures vies ont été brisées avec des langues sales. Les gens lisent les gros titres et oublient le suivi lorsque les mêmes personnes sont blanchies. Attention aux jugements

Martine
Martine
4 années
Répondre à  Suzanne

Je n’ai pas jugé personne Madame Suzanne mais je peux vous dire une chose ayant été dans divers comités de personnes âgées que si la direction prend la peine de dénoncer c’est qu’il y a certainement des choses qui sont vraies. Pour ce qui est des langues sales vous pouvez communiquer directement avec les direction du CISSS de Chaudière-Appalaches et vous pouvez vous adresser au directeur-adjoint du programme soutien à l’autonomie des personnes âgées et il se fera un plaisir de répondre à vos questions.

Rocket
Rocket
4 années
Répondre à  Martine

Oui..vous qui avez été mis dehors de résidences pour avoir porté de fausses accusations contre les propriétaires…svp ne commentez plus ..c » est ridicule!

Pierette
Pierette
4 années
Répondre à  Suzanne

Je trouve ça un peu directe pour madame Martine que de la traiter de langue salle. Par contre, elle a faite ses preuves en la matière. Il serait temps qu’elle se trouve une raison de vivre. C’est triste de voir quelqu’un qui s’adonne autant au salissage.

Rocket
Rocket
4 années
Répondre à  Pierette

Je peux vous assurer que je connais toute l » histoire et malheureusement c exactement ce qu’ elle a fait. Je le sais de source SURE

paul
paul
4 années
Répondre à  Suzanne

vous semblez connaître l’histoire.

Christine
Christine
4 années
Répondre à  Suzanne

C’est vrai ce que vous dite Mme Suzanne. J’ai été victime de langues sales Que personne n’a pu prouver les dires et ça fait mal à la réputation. Malgré le fait que personne n’a prouvé les dires de cette langue sale elle se fait un plaisir de continuer. Quelle méchanceté

Rocket
Rocket
4 années
Répondre à  Christine

Lâche pas ma belle. Quand on lance un boomerang il te revient toujours au visage…

Rocket
Rocket
4 années
Répondre à  Suzanne

Langues sales…vous n’ avez jamais fait de trouble à petsonne vous Mme Grégoire à cause de votre langue sale? Des fausses accusations en plus..hum..à votre place je m’ abstiendrais de commenter lolll

France
France
4 années
Répondre à  Suzanne

Avec de telles accusations… tout y est, c’est la totale. C’est bien elle la responsable de la maison? On ne peut blamer les autres pour des problèmes d’hygiène, de nourriture ou de soins. Facile à constater. Tout le monde n’a pas la vocation pour ouvrir des maisons comme ça. Il faut placer le 💜 bien au-dessus de l’argent…

Karine
Karine
4 années

Je trouve tellement dommage qu’en raison de certaines personnes qui crient toujours au loup pour rien, nous accordons moins d’importance aux vraies dénonciations. Vous avez sans doute entendu parlé de personne qui ne font que ça répandre des informations erronées pour nuire aux autres.

Carolle Duguay
Carolle Duguay
4 années

Félicitations aux gens qui sont allés plus loin et qu’ils ont dénoncé c’est le temps que sa cesse sa fait déjà assez longtemps que sa durait mais il y en as qui ont fermé les yeux malheureusement. Merci

Luce
Luce
4 années

Moi je connais une résidence à East Broughton que les résidents sont super bien traiter , mais qu’une mme de la place , seulement une mme a détruit la réputation , il en faut pas gros pour détruire une réputation , une seule langue sale et ça met le doute dans la tête de beaucoup de gens , heureusement pour cette résidence le vent tourne et tranquillement ils prouve que que tout ce que la dame en question a dit n’est pas vrai ,

Rocket
Rocket
4 années
Répondre à  Luce

Loll…c justement celle que je traite de langue sale plus haut!!!😁😁😁elle s’ est fait mettre dehors de residences comme bénévole car elle avait inventé et exagéré des choses dans une autre résidence. Pitoyable…elle devrait rester chez elle ..elle se mêlerait alors de ses affaires…

Bbbbb
Bbbbb
4 années

Faut être une débile profonde sans prendre a des personnes qui son si gentil et aimant il non que nous comme famille après sa on ses pk i prenne pu de monde avec des antécédents judiciaires dans les residences pi en passant quand qui accuse kkun c qui on des bonne preuves fack seu qui croi en elle Oufff !

Sylvie duguay
Sylvie duguay
4 années

Merci a ceux qui ont eu le courage de denoncer et pour avoir ete en contact deja avec cette personne je peux vous dire que cela estvrai et j invite d autre personne qui ont eu des proches dans cette residence de denoncer

Cécile
Cécile
4 années
Répondre à  Sylvie duguay

je demeure en résidence et je retourne vivre dans un logement le 1er juillet, je veux retrouver ma paix…c’est débile vivre dans ces fourrières, on s’arrache la laine sur le dos BEBYE COMMANDO !!!