Élima Diabong reçoit le prix « Femme Noire inspirante de l’année »

La Thetfordoise Élima Diabong a été honorée dans le cadre du gala du Centre d’aide aux personnes immigrantes et leurs familles (CAPIF) qui avait lieu le samedi 24 février au Centre Caztel de Sainte-Marie. Cet événement avait pour but de souligner la clôture du Mois de l’histoire des Noirs en Beauce. Mme Diabong a reçu le prix « Femme Noire inspirante de l’année 2023 ».

Cette mention récompense une femme noire, membre du CAPIF, s’étant distinguée de manière exceptionnelle en acceptant une responsabilité que l’organisme lui a confiée. La récipiendaire joue un rôle majeur dans l’intégration des nouveaux arrivants au Québec, particulièrement dans la région de la Chaudière-Appalaches.

Mme Diabong est notamment bénévole auprès des personnes aînées à Thetford Mines et vice-présidente du conseil d’administration du Réseau des femmes immigrées du Québec. L’auteure du livre « Treize ans plus tard » a aussi été nommée aux Awards féminins 2023 de Diversité Québec.

Elle se décrit comme une passionnée de l’engagement social puisque c’est selon elle la meilleure façon de se rendre utile et d’apprendre. « C’est un immense honneur pour moi de recevoir ce prix. C’est une distinction très symbolique. Cela fait plusieurs années que je m’implique au sein de la communauté. Quand j’ai connu le CAPIF en 2022, j’ai tout de suite adhéré à la belle vision de l’organisme. Je remercie toute l’équipe de m’avoir choisie comme femme inspirante 2023. Cela me rend très fière », a réagi Mme Diabong.

Lors de cette soirée, le président du CAPIF, Claude Hervé Kouassi, a souligné que l’objectif de ce gala est de montrer la contribution positive des personnes d’ascendance africaine dans le développement du Québec, en particulier dans les régions de la Beauce et de la Chaudière-Appalaches. « C’est un sentiment de gratitude et de fierté qui m’anime en voyant toutes les communautés ainsi que les acteurs de l’écosystème de l’immigration réunis dans cette salle du Centre Caztel, en réponse à l’invitation du CAPIF, pour célébrer la clôture du Mois de l’histoire des Noirs en Beauce. […] Cela contribue à développer le sentiment d’appartenance dans la région. Félicitations à tous les récipiendaires et j’en profite pour saluer Élima Diabong qui est une figure emblématique de l’immigration dans la région. »